Le 24 septembre, S.E. Mme Isabelle Berro-Amadeï a remis ses Lettres de créance l’accréditant comme Ambassadeur et Représentant permanent de Monaco auprès de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).

La cérémonie officielle a eu lieu au siège de l’OIAC à La Haye (Pays-Bas). Le directeur général de l’OIAC, M. Fernando Arias, et le nouveau représentant permanent de la Principauté ont eu une conversation privée après la cérémonie. Ils ont abordé divers sujets, notamment les conséquences de la crise du coronavirus sur les missions de l’organisation, l’élimination des stocks d’armes chimiques en Syrie et la lutte contre le commerce illégal d’agents chimiques sur le dark web.

10 000€ versés par Monaco pour les missions de l’OIAC en Syrie

S.E. Mme Berro-Amadeï a remercié M. Fernando Arias pour son engagement dans le travail de l’organisation internationale. Cette dernière a pour but d’éliminer les armes chimiques, qui représentent une grande menace pour la paix et la sécurité internationale.

Le représentant permanent et le directeur général ont ensuite signé l’accord renouvelant la contribution volontaire de la Principauté de Monaco aux activités du Fonds d’affectation spéciale pour les missions en Syrie. Les 10 000 € versés par la Principauté serviront à participer à l’achèvement de la destruction de l’arsenal d’armes chimiques syrien et à la réalisation d’enquêtes sur les cas d’utilisation d’armes chimiques.

Monaco est un membre actif de l’OIAC depuis l’entrée en vigueur de la Convention sur les armes chimiques en 1997. Plus de 98% de tous les stocks d’armes chimiques déclarés ont été détruits sous la vérification de l’OIAC. Pour ses efforts considérables en matière d’élimination des armes chimiques, l’organisation a reçu le prix Nobel de la paix en 2013.