Ce mercredi 23 septembre a eu lieu une conférence sur les addictions des lycéens en Principauté : tabac, alcool, drogues, internet, réseaux sociaux… L’Institut Monégasque de la Statistique et des Études Économiques (IMSEE) fait le point.

L’enquête a été réalisée par l’IMSEE en avril 2019 auprès de l’ensemble des lycéens de la Principauté. De ce rapport émerge un résultat principal : entre 2007 et 2019, la consommation d’alcool, de cannabis et en particulier de tabac a diminué. En 2019, 93% des lycéens ont déjà expérimenté un de ces produits.

Baisse de la consommation du tabac

L’alcool reste la substance la plus consommée et la plus accessible : 9 lycéens sur 10 l’ont déjà expérimentée et 10% d’entre eux en consomme régulièrement, de l’ordre de plus de dix fois par mois. Le tabac est petit à petit délaissé (seulement 13% des lycéens fument quotidiennement) au profit de la cigarette électronique, qui connaît une forte hausse. Le cannabis est régulièrement consommé par 5% des lycéens, majoritairement masculins. Si sa consommation occasionnelle diminue, le rapport montre que 19% des lycéens ayant consommé du cannabis au cours des douze derniers mois pourraient présenter un risque « d’usage problématique », voire de dépendance à cette substance.

Sans surprise, l’utilisation d’internet a fortement augmenté entre 2007 et 2019 : « la majeure partie des lycéens passe plusieurs heures chaque jour sur les réseaux sociaux, et ce volume horaire augmente sur les week-ends et les vacances », peut-on lire sur le rapport. Bien qu’une tendance à la baisse soit observée pour la consommation d’alcool, de tabac et de cannabis, l’IMSEE insiste sur les dangers liés aux comportements addictifs observés au cours de l’adolescence.

Vous pouvez accéder au rapport complet sur le site de l’IMSEE.