Au terme d’un Grand Prix d’Allemagne remporté par Lewis Hamilton (Mercedes) et marqué par l’abandon de Valtteri Bottas (Mercedes), le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) a terminé à la septième place, alors qu’il s’était élancé depuis la quatrième place sur la grille.

Après une séance de qualifications étincelante samedi qui l’a vu signer le quatrième temps pour s’élancer depuis la deuxième-ligne sur la grille ce dimanche, Charles Leclerc n’a pas réussi à trouver le même rythme en course. À la lutte avec Daniel Ricciardo (Renault) dès les premiers tours du Grand Prix après un bon départ où le Monégasque a titillé Max Verstappen (Red Bull) pour la troisième place, Leclerc a résisté quelques tours mais a été contraint de céder sa quatrième place à l’Australien, avant de rentrer aux stands une fois Lando Norris (McLaren) revenu à sa hauteur.

Après le Grand Prix de Russie, Leclerc enchaîne

Reparti dans le peloton en gommes médiums , le pilote Ferrari est remonté jusqu’à la sixième place, avant l’apparition de la voiture de sécurité suite à une sortie de piste de Norris. Sixième avec des gommes parfaitement chauffées derrière Carlos Sainz (McLaren), son futur coéquipier chez Ferrari l’an prochain, et devant le Français Romain Grosjean (Haas), Leclerc a été dépassé par le Tricolore Pierre Gasly (Alpha Tauri), chaussé en pneumatiques softs. Dans un bon rythme malgré ses gommes usées, le pilote de vingt-deux ans a maintenu un écart confortable avec Nico Hülkenberg (Racing Point) pour assurer sa septième place à l’arrivée.

Charles Leclerc : « Je suis un peu énervé » 

« Je suis un peu énervé, mais c’est surtout le premier run qui n’était pas facile, réagissait Leclerc au micro de Canal+. Les deux premiers relais, sur les médiums, se sont bien passés pour nous. Mais en pneus tendres, on a trop perdu, on a tout perdu en début de course. Il faut qu’on comprenne ce qui se passe avec ces gommes-là, car on a pas réussi à les faire fonctionner. On a eu beaucoup de graining, mais c’est comme ça. »

Après une sixième place lors du Grand Prix de Russie il y a quinze jours, Charles Leclerc continue de jouer placé et de marquer des points importants pour le Championnat du monde. Le Monégasque pointe désormais au huitième rang au classement des pilotes.