À l’occasion des cérémonies de la Fête Nationale Monégasque, le Prince Albert II et son épouse la Princesse Charlène se sont rendus au Centre hospitalier Princesse Grace pour remettre des insignes au personnel soignant mobilisé pendant l’épidémie. Par ailleurs, l’établissement s’est vu décerner la médaille de Chevalier de l’Ordre des Grimaldi.

Les acteurs méritants ont reçu l’insigne de chevalier dans l’Ordre des Grimaldi, les bénévoles la médaille d’honneur. Quoi qu’il en soit des titres accordés, ce mardi, le dévouement des membres du Centre Hospitalier Princesse Grace (CHPG) a été appréciée à sa juste valeur. De plus, en décorant l’établissement, la Famille Princière a rendu hommage aux 2 700 professionnels qui constituent sa communauté hospitalière.

Cette distinction vient s’inscrire dans les cérémonies de la Fête Nationale Monégasque 2020. Elle a été créée par le Prince Rainier III, le 18 novembre 1954. Son but ? Récompenser les services rendus au Prince ou à sa famille, ainsi que les actions qui ont contribué au prestige de la Principauté.

L’implication et l’abnégation récompensées

Dans la cour d’Honneur du Palais princier, le Souverain – qui a lui-même été touché par le virus – a remercié le corps médical pour son professionnalisme : «Il m’a semblé à la fois naturel et légitime de témoigner de la reconnaissance de la communauté envers celles et ceux qui, à l’heure de l’action, ont répondu présent. »

Le gouvernement, déférant à mes directives, a arrêté des mesures destinées à enrayer la circulation du coronavirus tout en cherchant à préserver, du mieux possible, l’activité économique et l’emploi

Le Prince Albert II

Un combat inachevé

Pour autant, les actions menées par les membres du CHPG n’appartiennent pas à « un passé révolu. » Face au rebond pandémique, le Prince a rappelé l’importance du respect des mesures sanitaires adoptées en Principauté, car elles visent au bien commun. Qu’il s’agisse du domaine de la santé ou de l’économie.