Le quartier de Fontvieille à Monaco a accueilli une nouvelle pépinière d’entreprises. Nommée Monaco Boost, elle est destinée aux Monégasques désireux de créer leur entreprise ou de développer leur activité.

Trois ans après le lancement de MonacoTech, programme d’incubation et d’accélération à destination des startups co-fondées par la Principauté monégasque et Xavier Niel, c’est au tour de Monaco Boost de débarquer. La différence ? Le propriétaire est cette fois-ci l’État monégasque.

En quelques mots, Monaco Boost louera aux sociétés de personnes et aux activités sélectionnées (en nom personnel immatriculées en Principauté), les espaces dont elle dispose, pour les héberger, les accueillir et les accompagner. Ce mercredi 6 janvier, Pierre Dartout, Ministre d’Etat, Stéphane Valeri, Président du Conseil National, et Jean Castellini, Conseiller de Gouvernement, ministre des Finances et de l’Économie, ont d’ailleurs visité les installations.

Je salue la mise en œuvre de cet outil à la disposition des entrepreneurs monégasques qui créent et innovent, et qui va servir à valoriser les initiatives économiques en Principauté

Pierre Dartout, Ministre d’État

32 bureaux, 2 zones de co-working et 2 salles de réunions

Aménagée sur 1 200 m2 et composée de 32 Bureaux exclusifs fermés, la société dont les capitaux sont détenus à 100 % par l’État, sera dirigée par Laurence Garino. Elle comptera également : deux zones de coworking (16 bureaux partagés dédiés et 12 « hot spots »), deux salles de réunion, une salle polyvalente, une caféterie, une zone détente et une terrasse.

Si la capacité d’accueil totale est de 108 entreprises, ces dernières devront faire preuve de patience. Ce n’est que fin janvier que l’appel à candidature pour les bureaux individuels sera lancé. L’objectif ? Une installation des premiers entrepreneurs d’ici avril 2021.

Travel Club Monaco