Qualifiés pour les 16e de finale de la Coupe de France après leur victoire sur la pelouse du Grenoble Foot 38 (0-1), ce mercredi après-midi, les Monégasques se sont imposés grâce Stevan Jovetic, qui a inscrit l’unique réalisation de la rencontre. Retrouvez les notes des joueurs de l’AS Monaco.

>> À LIRE AUSSI : Coupe de France : Grâce à Jovetic, Monaco assure sa qualification pour les 16e de finale

>> À LIRE AUSSI : Stevan Jovetic : « J’ai envie d’apporter plus à l’AS Monaco »

Radoslaw Majecki (6) : Titularisé à la place de Benjamin Lecomte pour cette rencontre, le gardien de but polonais n’a pas eu beaucoup d’interventions à effectuer. Propre à la relance, Majecki s’est montré appliqué dans les quelques arrêts qu’il a eu à faire.

Ruben Aguilar (7) : Face à son club formateur, l’international français a multiplié les allers-retours dans son couloir droit. Dangereux dans ses montées, solide défensivement, Aguilar a réalisé un match plein.

Chrislain Matsima (7) : Pour son retour dans la peau d’un titulaire, de longues semaines après sa prestation convaincante face au Paris Saint-Germain à un poste inhabituel d’arrière droit, le jeune défenseur formé à l’ASM s’est montré costaud aux côtés de Disasi. Sa relance, à l’image d’une passe qui a cassé plusieurs lignes, est toujours aussi propre.

Axel Disasi (7) : S’il a perdu sa place de titulaire en championnat au profit de Guillermo Maripan depuis plusieurs semaines, le vice-capitaine a livré une prestation très convaincante face au GF 38, en muselant parfaitement Anani et en apportant de la sérénité à sa défense. Seul ombre au tableau, sa relance, parfois déroutante.

Fodé Ballo-Touré (6) : Quelques jours après sa belle prestation ponctuée de deux passes décisives face à Nîmes, Ballo-Touré n’a pas tremblé face à Ravet. Offensivement, l’ancien lillois a été un peu moins présent.

Cesc Fabregas (6) : Titulaire au milieu de terrain, le champion du monde espagnol a parfaitement encadré ses jeunes coéquipiers, sur un terrain pas facile, qui n’est pas pour faciliter son merveilleux jeu de passe. Remplacé par Aurélien Tchouaméni (74′).

Eliot Matazo (7) : On ne l’avait plus revu depuis son expulsion face à l’AS Saint-Etienne (2-2) juste avant la trêve hivernale. Et pourtant, du haut de ses dix-huit ans, le milieu de terrain a réalisé un match plein. Fin techniquement, Matazo a orienté le jeu à la perfection, en plus de récupérer de précieux ballons. Remplacé par Florentino Luis (74′).

Enzo Millot (6) : De belles intentions, avec une envie certaine de bien faire. Dans son couloir, Millot n’a pas ménagé ses efforts et a offert à Monaco la première grosse action du match, d’une volée du gauche impeccable détournée par Salles (22′). Remplacé par Aleksandr Golovin (74′).

Sofiane Diop (6) : Décevant lors du dernier match face à Nîmes, une première pour celui qui enchaîne les grosses prestations depuis le début de la saison, Diop s’est montré percutant en première période, avant de s’éteindre quelque peu au retour des vestiaires. Remplacé par Krépin Diatta (63′).

Stevan Jovetic (7) : Timide en début de match, l’international monténégrin s’est réveillé en milieu de première période, en prenant le leadership en attaque. Auteur de l’unique but de la rencontre d’une frappe à ras-de-terre imparable au terme d’une contre-attaque rondement menée (36′), Jovetic a été dans tous les bons coups ou presque durant toute la rencontre. Pas loin du doublé sur une frappe enroulée puissante (70′), le Monténégrin a bien failli servir parfaitement Golovin en toute fin de match (90+3′).

Pietro Pellegri (5) : L’Italien avait l’occasion de briller, en profitant du turnover mis en place par Niko Kovac. Mais l’ancien du Genoa s’est démené sur le front de l’attaque sans pour autant se procurer des occasions franches. Pas assez tranchant, Pellegri a vécu une rencontre frustrante. Remplacé par Caio Henrique (80′).