Les Monégasques se sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de France en venant à bout du FC Metz à l’issue des tirs au but (0-0, 5 tab 4), ce mardi soir au Louis II.

Le président Rybolovlev qui était présent au Stade Louis II lors de la grande victoire de l’AS Monaco contre Metz (4:0) en L1 samedi passé, ce soir a vu une toute autre performance de son équipe. Depuis la loge princière, les propriétaires du club, S.A.S. Le Prince Albert II et Dmitri Rybolovlev, ont suivi un match très tendu qui s’est achevé par la victoire des monégasques aux tirs au but.

Au bout du suspense, l’AS Monaco a validé son billet pour les quarts de finale de la Coupe de France. Vainqueur de la Coupe d’Allemagne à deux reprises avec l’Eintracht Francfort (2018) et le Bayern Munich (2019), Niko Kovac n’est plus qu’à trois marches d’une victoire en Coupe de France.

>> À LIRE AUSSI : Ligue 1 : L’AS Monaco écrase Metz et monte sur le podium

Au terme d’une rencontre bien triste, tant les deux équipes ne se sont procurées que peu d’occasions, les Monégasques ont dû attendre la séance des tirs au but pour venir à bout du FC Metz, un adversaire qu’ils avaient étrillé (4-0) quelques jours plus tôt en championnat.

Gelson Martins a manqué de réalisme

Titularisé pour la première fois depuis son retour de blessure, Gelson Martins a manqué deux énormes occasions de marquer, lui qui s’est présenté seul et qui a manqué par deux fois son duel face à Alexandre Oukidja sur des offrandes signées Wissam Ben Yedder (3’, 31’).

>> À LIRE AUSSI : Aurélien Tchouaméni… Et si c’était lui, le nouveau patron de l’AS Monaco ?

Solides défensivement mais rassurés également par les interventions de Radoslaw Majecki, les coéquipiers de Guillermo Maripan, peu réalistes offensivement, n’ont pas encaissé de but et ont tranquillement géré la séance des tirs au but. Ben Yedder, Volland, Sidibé, Fabregas et Jovetic ont tous marqué leur tentative, propulsant l’ASM en quart de finale de la Coupe de France.

Prochain rendez-vous pour Monaco, ce dimanche (17h) au Louis II, face au Dijon FCO.