Ce samedi, le Prince Albert II a honoré le paddock et la direction de course du Grand Prix Historique de sa présence, en compagnie de Jean Alesi.

Juste avant le début des essais qualificatifs, le Prince Albert II s’est rendu dans les stands du Grand Prix Historique, notamment pour encourager le pilote monégasque Frédéric Lajoux, avant de se rendre au paddock Quai Antoine 1er.

À ses côtés, le Président de l’Automobile Club de Monaco, Michel Boeri et l’ambassadeur de cette 12e édition, Jean Alesi. Ce dernier a d’ailleurs pris le départ de la série F (F1 3 litres de 1973 à 1976), ce dimanche au volant de la mythique Ferrari 312 B3, ex-Niki Lauda. Les trois hommes se sont ensuite longuement entretenus dans la loge princière.

La compétition fait rage

Seules les 6500 personnes qui étaient acceptées dans l’enceinte de l’événement ont pu observer les concurrents du Grand Prix Historique en action. La série B, qui regroupe les voitures de Formule 1 d’avant 1961, a été remportée par Guillermo Fierro Eleta et sa 250F de Maserati. Patrick Blakeney est arrivé en pôle position de la série A aux commandes de sa FlazerNash. C’est Mark Shaw qui a dominé la classification de la série D, au volant de sa Lotus.

Plus de peur que de mal pour l’ancien pilote de Grand Prix, Alessandro Caffi, qui a percuté l’arrière de Michael Gans avec sa Ferrari 312 à Sainte-Dévote.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Formule 1 : 5 bonnes raisons de suivre la saison 2021