Vainqueur du Grand Prix d’Espagne devant Max Verstappen (Red Bull), comme au Portugal il y a une semaine, Lewis Hamilton (Mercedes) conforte sa première place au championnat du monde. Charles Leclerc (Ferrari) est passé tout près du podium.

Max Verstappen peut nourrir des regrets. Premier tout au long de la course après un bon départ qui lui a permis de prendre la tête devant Lewis Hamilton, le Néerlandais a vu le champion du monde lui repasser devant à quelques tours de l’arrivée pour s’offrir, déjà, sa troisième victoire de la saison, en seulement quatre Grand Prix disputés.

>> À LIRE AUSSI : Les spectateurs étrangers pourront assister au 78e Grand Prix de Monaco

Incapable de dépasser Verstappen à la régulière, le Britannique a remporté cette course grâce à une stratégie payante de Mercedes, qui l’a fait s’arrêter une seconde fois aux stands à un peu plus de vingt tours de l’arrivée. Le pilote Red Bull a pu de son côté se consoler avec le meilleur tour du Grand Prix (1’18″149), obtenu en fin de course avec ses pneumatiques tendres.

Le bon week-end de Charles Leclerc

Quatrième sur la grille au départ, le Monégasque a réussi à dépasser Valtteri Bottas (Mercedes) après un excellent envol et a résisté longtemps au Finlandais. Mais en s’arrêtant tardivement au stand, au vingt-neuvième tour, Charles Leclerc a finalement vu Bottas lui repasser devant une première fois, puis une deuxième fois en fin de course pour finalement terminer quatrième.

>> À LIRE AUSSI : Charles Leclerc, sixième du Grand Prix du Portugal : « Je ne peux pas être content »

Au championnat du monde des pilotes, Lewis Hamilton (94 points) conserve la première place et creuse d’écart sur Max Verstappen (80 points), deuxième, et Valtteri Bottas, troisième (47 points). Charles Leclerc est cinquième (40 points), à une longueur de Lando Norris (41 points). Prochain rendez-vous, dans quinze jours, pour le Grand Prix de Monaco.