Sixième d’un Grand Prix du Portugal remporté par Lewis Hamilton (Mercedes) devant Max Verstappen (Red Bull) et Valtteri Bottas (Mercedes), Charles Leclerc (Ferrari) s’est montré déçu à l’issue de sa course.

Il espérait mieux. Mais en gagnant deux places par rapport à sa position de départ (8e sur la grille), le Monégasque a une nouvelle fois placé sa Ferrari dans les points, devant celle de Carlos Sainz. « J’ai fait un mauvais week-end, j’ai mal piloté jusqu’à la course, où ça allait mieux, mais je ne peux pas être content d’être sixième, nuancé Leclerc à l’issue de la course.

>> À LIRE AUSSI : Grand Prix d’Émilie-Romagne : Verstappen s’impose, Leclerc manque le podium

Je regrette juste d’être parti avec les mediums. Ce n’était pas les bons pneus, il faut qu’on regarde et qu’on comprenne pourquoi nous n’avons pas réussi à les faire fonctionner, a-t-il poursuivi. Sixième à l’arrivée, c’est le mieux que nous pouvions faire. Mais en regardant le week-end complet, j’aurais pu faire un meilleur travail. »

Hamilton-Verstappen, le combat des maîtres continue

Vainqueur de sa deuxième course de la saison après son succès à Bahreïn, Lewis Hamilton a terminé le Grand Prix devant son grand rival Max Verstappen, et son coéquipier Valtteri Bottas, qui s’était pourtant élancé en pole position. Derrière l’intouchable trio, Sergio Pérez (Red Bull) et Lando Norris (McLaren) ont complété le podium alors que le Français Esteban Ocon (Alpine) a pris la septième place.

>> À LIRE AUSSI : La Ferrari de Charles Leclerc rejoint la collection de voitures du Prince Albert II

Au championnat du monde, le Britannique (69 points) compte désormais huit points d’avance sur le Néerlandais (61 points). Charles Leclerc, lui, pointe en cinquième position (28 points). Prochain rendez-vous, le week-end prochain, déjà, du côté de Barcelone, en Espagne, pour le quatrième Grand Prix de la saison.