Par ces nouvelles mesures, la Principauté renforce le soutien apporté aux acteurs économiques du pays. Des efforts communs fournis dans le cadre de la relance économique.

Le Gouvernement Princier, en concertation avec le Conseil National et la Mairie de Monaco, a décidé d’attribuer aux restaurants et commerces concernés la gratuité de l’Occupation de la Voie Publique (OVP) pour leurs terrasses.

Sur la période allant de janvier à septembre 2021 inclus, la Mairie se charge de 50% de l’OVP, tandis que l’État, au travers de la Commission d’Accompagnement à la Relance Economique (CARE), prend les 50% restants. Aucune démarche n’est nécessaire pour les établissements qui bénéficieront de cette aide. Ils seront tenus informés par les Services Municipaux.

Le Gouvernement prolonge ses aides

En plus de cette nouvelle, le Gouvernement Princier allonge sa prise en charge des frais de plateforme qui auraient dû être imputés aux restaurateurs sur l’application CARLO. Cette dernière va continuer ses avantages et la visibilité qu’elle donne à ses 290 commerces partenaires jusqu’à la fin de l’année 2021. Une offre dont peuvent profiter les 19 000 clients utilisateurs.

Ensuite, le Gouvernement Princier, en concertation avec le Conseil National et les partenaires sociaux, prolonge le Chômage Total Temporaire Renforcé (CTTR). Jusqu’au 30 septembre 2021, les entreprises faisant partie de l’Annexe A devront désormais justifier d’une perte de chiffre d’affaires de 20% au regard de périodes de référence de 2019. Tandis qu’il doit être de 30% pour les entreprises de l’Annexe B. Ensuite, pour les mois d’août et septembre 2021, le reste à charge pour l’employeur passe de 20 à 30 %. Quant aux entreprises entièrement fermées sur décision gouvernementale, elles se voient appliquer un reste à charge de 20 %.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : 75 millions d’euros pour relancer l’économie monégasque