Cette année, l’opération revient dans le cadre du nouveau complexe balnéaire du Larvotto. Une plage propre et moderne à protéger impérativement de la pollution.

Une fois de plus, la Mairie de Monaco s’associe à la Société Monégasque d’Assainissement (SMA) et à la Direction du Tourisme et des Congrès (DTC) afin de sensibiliser résidents et touristes au maintien de la propreté et de la qualité des plages et, notamment, pour lutter contre la pollution de notre environnement par les mégots de cigarettes.

D’autant plus que pour cette saison estivale, le Gouvernement Princier a décidé d’un nouveau format pour les plages de la Principauté. Dorénavant, elles seront non-fumeurs. Ainsi, les cendriers qui étaient, habituellement, en libre-service sur les présentoirs ou distributeurs des plages du Larvotto et du Solarium sont enlevés.

Pour lez zones dédiées aux fumeurs, comme sur la promenade du Larvotto, les équipes de la SMA et les hôtes et hôtesses de la DTC se relaieront pour distribuer des cendriers et ainsi continuer la lutte contre les mégots et autres déchets qui polluent les mers. Ils seront également disponibles chez les commerçants du Larvotto, dans plusieurs kiosques d’information de la DTC, sur les sites communaux recevant du public (Médiathèque, Stade Nautique Rainier III…) et les cantonniers peuvent vous en distribuer sur simple demande.

Les mégots font tabac sur les plages

En France, 30 à 40 millions de mégots sont jetés par terre chaque année. Ces mégots finissent dans les rivières, puis dans nos océans. Un seul mégot pouvant polluer jusqu’à 500 litres d’eau, les répercussions de ce type de déchet sur les ressources en eau sont calamiteuses. À noter que les mégots de cigarettes représentent 40 % des déchets récupérés dans les villes et sur les plages.

Travel Club Monaco

Un constat inquiétant que l’Institution Communale souhaite changer. Pour cela, des bornes Écomégot ont été installées sur plusieurs de ses sites : Marché de La Condamine, Espace Léo Ferré, bâtiment de la Mairie, Ecole Supérieure d’Arts Plastiques – Pavillon Bosio, Médiathèque de Monaco (Fonds Régional, Vidéothèque et Sonothèque José Notari, Bibliothèque Louis Notari) et Stade Nautique Rainier III.