L’AS Monaco s’est imposée face à l’AS Saint-Etienne (3-1), ce mercredi soir au Louis II, à l’occasion de la septième journée de Ligue 1.

Le match : 3-1

Après une défaite face à l’Olympique de Marseille (0-2) et un nul sur la pelouse de l’OGC Nice (2-2), l’AS Monaco a repris goût à la victoire en championnat en s’imposant face à l’AS Saint-Etienne (3-1). Au terme d’une rencontre marquée par l’expulsion d’Etienne Green (voir ci-dessous), les hommes de Niko Kovac ont accéléré au retour des vestiaires pour s’imposer face à des Verts qui ont commis trop d’erreurs pour l’emporter.

>> À LIRE AUSSI : Ligue 1 : Pas de vainqueur dans le derby de la Côte d’Azur entre l’AS Monaco et l’OGC Nice

Pourtant, avant d’être réduits à dix, les Stéphanois se sont procurés plusieurs occasions et sont passés tout proche de marquer touchant le poteau à trois reprises (voir ci-contre). Mais Alexander Nübel a été sauvé par ses montants, avant que Kevin Volland n’ouvre le score (1-0, 27′). En supériorité numérique, les Monégasques ont laissé Saint-Etienne revenir dans la rencontre grâce à Denis Bouanga (1-1, 41′). Mais grâce à un doublé de Wissam Ben Yedder (61′, 86′), l’AS Monaco a assuré l’essentiel pour s’offrir sa deuxième victoire en Ligue 1.

Le fait de jeu : Saint-Etienne réduit à dix

Dominateurs lors des trente premières minutes mais assommés par l’ouverture du score de Kevin Volland, les Stéphanois ont été réduits à dix après une intervention illicites d’Étienne Green à l’extérieur de sa surface (33′). En voulant couvrir sa défense sur un ballon en profondeur de Sofiane Diop à destination de Myron Boadu, le portier des Verts a fauché l’attaquant néerlandais qui filait au but. Un carton rouge logique, qui a permis aux hommes de Niko Kovac d’évoluer en supériorité numérique pendant près d’une heure.

La perf’ : Volland-Ben Yedder, ils sont de retour !

Muet depuis le début de la saison, l’international allemand a inscrit son premier but de la saison en Ligue 1 en ouvrant le score d’une frappe surpuissante dans la surface de réparation, qui n’a laissé aucune chance à Étienne Green (1-0, 27′). Actif sur le front de l’attaque, Kevin Volland a souvent décroché pour orienter le jeu et a même soulagé sa défense dans son repli défensif. On a (enfin) retrouvé le Volland de la saison dernière !

>> À LIRE AUSSI : Ligue Europa : L’AS Monaco ouvre sa campagne par une victoire

Entré en jeu à la place de Myron Boadu (60′), l’international français a marqué sur son tout premier ballon puisque c’est lui qui a tiré le penalty obtenu par l’attaquant hollandais (2-1, 61′). En fin de match, Wissam Ben Yedder s’est offert un doublé sur un centre parfait de Kevin Volland (3-1, 83′). Auteur de 36 buts à eux deux la saison dernière, Volland et Ben Yedder, surnommés « Yederland », ont peut-être définitivement lancé leur saison et celle de l’AS Monaco.

Le chiffre : 3

Comme le nombre de fois où les Stéphanois ont touché les montants de la cage d’Alexander Nübel. Denis Bouanga (11′, 56′), par deux fois, et Whabi Khazri (11′), ont manqué de chance. Youssouf Fofana, de son côté, a trouvé la barre transversale d’Étienne Green (31′) sur une frappe enroulée à l’entrée de la surface.

La décla’ : « J’ai eu la chance de rentrer et marquer ce penalty »

« J’ai eu la chance de rentrer et de marquer ce penalty, a déclaré Wissam Ben Yedder à l’issue de la rencontre. L’essentiel était de remporter les trois points. On savait que ça ne serait pas facile, mais on a bien travaillé. Quand les équipes en face sont en manque de confiance, ce n’est jamais facile. Mais nous avons fait le job, dans un match compliqué. Cela peut nous servir pour la suite. »

La rencontre : Dmitri Rybolovlev et Glenn Hoddle

L’ancien meneur de jeu anglais Glenn Hoddle, véritable légende de l’AS Monaco et champion de France en 1988, était de passage au Louis II pour assister à la rencontre face à l’AS Saint-Etienne. L’occasion pour le président de l’ASM, Dmitri Rybolovlev, aux côtés de sa fille Ekaterina Sartori Rybolovleva avec son mari Juan Sartori, d’accueillir celui qui a porté les couleurs rouge et blanche entre 1987 et 1991. Oleg Petrov, vice-président/directeur général de l’AS Monaco, a ensuite remis un maillot à Glenn Hoddle, mais aussi à David Trezeguet, également présent pour soutenir les Monégasques.

Dmitri_Rybolovlev_ Glenn_Hoddle
Le Président Dmitri Rybolovlev (centre) en compagnie du Vice-président Oleg Petrov (droite) avec Glenn Hoddle (gauche) © AS Monaco