Le maire de Nice Christian Estrosi a déclaré vendredi 10 septembre qu’il souhaitait relancer le projet de navette maritime entre Nice et Cap d’Ail. 

Se rendre de Cap d’Ail à Nice et vice-versa en seulement 35 minutes en bateau : une annonce qui avait emballé de nombreux habitants de la région. Malheureusement, le projet de navette maritime hybride, estimé à 5 millions d’euros hors taxes, avait dû être abandonné à cause d’un appel d’offres infructueux. Le lancement prévu en août dernier n’a pas eu lieu, condamnant ainsi beaucoup d’automobilistes à se résigner à patienter dans les embouteillages entre Monaco et Nice…

Une navette Zéro Émission pour désengorger le trafic routier

L’espoir renaît suite à une conférence de presse donnée par le maire de Nice. Christian Estrosi a affirmé devant les journalistes : “Je relance le projet de navette maritime entre Nice et Monaco”.

Des études de faisabilité vont être rapidement reprises afin de redonner vie à ce chantier de transports en commun. Cette navette Zéro Émission pourra transporter jusqu’à 140 passagers et proposera des liaisons chaque heure ou chaque demi-heure en fonction de la plage horaire.

Point très pratique, elle “sera directement connectée à la ligne 2 de tramway ainsi qu’au Parc Relais Port Lympia”. Toutefois, ne vous attendez pas à monter à bord de ce bateau l’été prochain : le projet ne devrait pas être finalisé avant 2025.

Travel Club Monaco