Cinquième du Grand Prix des Pays-Bas disputé sur le circuit de Zandvoort, le pilote monégasque a inscrit de précieux points pour la Scuderia Ferrari au classement du championnat du monde des constructeurs.

Cinquième sur la grille, cinquième à l’arrivée. Aux Pays-Bas, Charles Leclerc (Ferrari) a vécu un week-end de Grand Prix réussi. S’il a bien failli prendre l’avantage sur Pierre Gasly (Alpha Tauri) en début de course pour le gain de la quatrième place, derrière l’intouchable trio Verstappen-Hamilton-Bottas, le Monégasque a finalement dû se résoudre à terminer cinquième.

>> À LIRE AUSSI : F1 : Charles Leclerc, Carlos Sainz Jr, qui terminera devant à l’issue de la saison ?

« Il y avait une chance de prendre la quatrième place au départ mais je n’ai pas osé, c’était chaud, a-t-il déclaré à l’issue de la course. Après, on était dans le même dixième à tous les tours avec Pierre. C’était compliqué, dès que je me rapprochais à une seconde et demie ou deux secondes, c’était très difficile de suivre vu qu’on avait les mêmes performances. »

Charles Leclerc/Scuderia Ferrari

Grâce à la septième place de son coéquipier Carlos Sainz (Ferrari), la Scuderia en profite pour inscrire de gros points et dépasser McLaren au championnat du monde des constructeurs. Voici la firme italienne troisième. « Ce sont des bons points pour le team. C’était ce qu’il fallait faire aujourd’hui (dimanche), car McLaren a eu des difficultés ce week-end et c’est là qu’on doit être dans les points avec les deux voitures. »

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Formule 1 : La malchance s’abat-elle sur Charles Leclerc cette saison ?

Désormais tourné vers Monza, théâtre de sa deuxième victoire en Formule 1 en 2019, Charles Leclerc s’attend à un Grand Prix difficile, sur un circuit rapide, qui n’est pas pour plaire aux Ferrari. « Je suis impatient d’être à Monza la semaine prochaine mais ça ne sera pas un week end facile pour nous même si ce sera beau de voir autant de rouge dans le public. C’est là qu’on aura besoin de soutien. » Au classement des pilotes, Charles Leclerc figure au sixième rang.