Le Prince Albert II a tenu à faire taire les insinuations : non, la Princesse Charlène ne s’est pas exilée en Afrique du Sud.

Irrité par les rumeurs, le Prince Albert II a souhaité mettre les choses au clair lors d’une interview donnée au magazine People. En effet, le long séjour de la Princesse Charlène en Afrique du Sud a fait affirmer à certains qu’elle était revenue en colère dans son pays natal, dans le but de “s’exiler”. Une allégation totalement fausse que le Prince Albert II a réfuté. “Elle se rendait en Afrique du Sud pour réévaluer le travail de sa Fondation là-bas et prendre un peu de temps avec son frère et quelques amis. Ce n’était censé être qu’un séjour d’une semaine, 10 jours maximum et [elle est restée en Afrique du Sud] parce qu’elle avait cette infection”.

Une mauvaise lecture des événements

La Princesse Charlène a souffert d’une grave infection ORL qui a nécessité une série d’interventions chirurgicales sur place. Heureusement, la Princesse se remet doucement de son hospitalisation et espère être de retour à Monaco courant septembre. Suite à ces rumeurs sur l’exil volontaire de son épouse, le Prince Albert II a déploré : “Une mauvaise lecture des événements est toujours préjudiciable… Nous sommes une cible facile, facilement touchée, car nous sommes beaucoup dans l’œil du public”.