Une manifestation inédite en Principauté. Deux autres marches sont soumises au feu vert des autorités.

Samedi 4 septembre a eu lieu la première manifestation contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale en Principauté. Ce mouvement est né sous l’impulsion du groupe Facebook « Manifestation pacifique contre le pass sanitaire à Monaco ».

Des parents avec leurs enfants, des membres du personnel soignant, des étudiants… Ils étaient 1 200 selon le comptage des organisateurs, qui ont attribuées des gommettes aux participants. Néanmoins, la Sûreté Publique décompte entre 750 et 800 personnes, dont 15% d’enfants.

« Nous défendons le libre choix, la liberté de choisir, nous sommes là pour lutter contre l’obligation vaccinale et contre le pass sanitaire, qui pour nous est une absurdité » a déclaré une manifestante au micro de Monaco Info.

En amont de la manifestation, Pierre Dartout, ministre d’Etat, rappelait sur Monaco Info que « la loi, telle qu’elle est présentée, est une obligation limitée aux professions de santé et le gouvernement n’entend pas évoluer là-dessus ».

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Vaccination obligatoire des soignants : entre colère et bon sens

Obligation de venir masquer

La Sûreté Publique a été claire : deux des conditions au bon déroulement du rassemblement était l’obligation de respecter les mesures sanitaires et l’interdiction de brandir des slogans ou des messages illicites. Celles-ci ont bien été respectées et ouvrent la voie à deux autres manifestations.

Toujours au départ de la Place des Moulins, les prochains rassemblements auront lieu jeudi 9 septembre à 15h30 et samedi 11 septembre à 14h.

© Direction de la Communication / Michael Alesi