Publicité »
Récit

Ligue 1 : Lyon/Monaco, les faits marquants de la rencontre

AS Monaco
AS Monaco

L’AS Monaco s’est inclinée face à l’Olympique Lyonnais (2-0), ce samedi soir, à l’occasion de la 10e journée de Ligue 1.

Le match : 2-0

Quinze jours après leur large victoire face aux Girondins de Bordeaux (3-0), les hommes de Niko Kovac se sont inclinés sur le pelouse de Lyon. Dans une rencontre assez fermée en première période, les Monégasques ont craqué au retour des vestiaires, sous l’impulsion de Lucas Paqueta. La nouvelle coqueluche brésilienne de l’OL a fait une entrée remarquée, portant les siens vers la victoire.

Publicité

>> À LIRE AUSSI : Oleg Petrov : « Le développement des jeunes fait partie de l’ADN de l’AS Monaco »

Auteur de l’ouverture du score sur pénalty (voir ci-dessous), Karl Toko Ekambi a idéalement lancé les siens (1-0, 75′). Jason Denayer a lui offert la victoire à l’OL en fin de match en inscrivant le but de break (2-0, 90′). Malgré quelques situations, les coéquipiers de Wissam Ben Yedder n’ont pas inquiété Julian Pollersbeck.

Le fait de jeu : Un pénalty qui change toutn

Tout a basculé en fin de match. Sur un tacle trop appuyé d’Axel Disasi sur Léo Dubois (73′), l’Olympique Lyonnais a obtenu un pénalty, transformé par Karl Toko Ekambi (75′). Un but qui est venu récompenser la domination lyonnaise.

Publicité »

Le joueur : Nübel malgré les deux buts

Le portier prêté par le Bayern Munich a réalisé des parades décisives (22′, 26′, 69′), écoeurant les attaquants lyonnais à plusieurs reprises en première période. Sur les deux buts, Alexander Nübel n’est pas fautif et ne peut pas faire grand chose. Une prestation encourageante pour le gardien monégasque.

Le chiffre : 38,2 %

38,2, comme la possession du ballon de l’AS Monaco face à l’OL.

La décla’ : « On va relever la tête et repartir de l’avant »

« On est frustré, un peu énervé, soupirait Ruben Aguilar à l’issue de la rencontre. On n’a pas fait un si mauvais match, face à une belle équipe de Lyon. On perd cette rencontre sur un fait de jeu, sur un pénalty discutable. C’est dommage, car on passe à côté de quelque chose. On était bien en place, on a eu quelques situations en contre-attaques. On va maintenant relever la tête et repartir de l’avant.»

Privacy Policy