Ce jeudi matin, le vice-président directeur général de l’AS Monaco a été auditionné par la Commission des affaires culturelles de l’éducation.

Oleg Petrov, membre du Conseil d’Administration de la LFP tout comme de celui de l’ECA, a eu l’occasion de répondre aux questions de la mission d’information sur les droits de diffusion audiovisuelle des manifestations sportives.

Il a commencé son discours en rappelant que l’AS Monaco fêtera ses 100 ans en 2024. « C’est une grande période historique… pour un club avec une grande visibilité internationale. Le club est aussi très heureux de compter sur le soutien de S.A.S le Prince Albert II, ce qui très important pour notre club, pour nos supporters, pour tout le groupe. »

« Aujourd’hui, la visibilité de l’AS Monaco rayonne à l’internationale, a affirmé Oleg Petrov. Monaco est une marque unique sur laquelle nous nous appuyons pour donner à la Principauté une renommée mondiale et pour aider le championnat de France a être à la place qu’il mérite. En France, il y a beaucoup de licenciés et de passionnés de football, dans un pays de 68 millions d’habitants et qui a produit Kylian Mbappé. Nous avons le devoir d’aider le football français à grandir. »

>> À LIRE AUSSI : AS Monaco : Que retenir de l’interview du Prince Albert II sur RMC ?

Une décennie couronné de succès

Le vice-président de l’ASM a ensuite évoqué le rôle Dmitri Rybolovlev dans la réussite sportive de l’AS Monaco depuis son arrivée au club en 2011. « Le président Rybolovlev a investi beaucoup d’argent et a fait beaucoup d’efforts pour faire grandir le club. Nous nous sommes qualifiés six fois lors des huit dernières saisons pour une compétition européenne. Le club a été en demi-finale de la Ligue des champions et a été sacré champion de France. Aujourd’hui, nous comptons près de 17 millions de suiveurs sur les réseaux sociaux, soit le deuxième plus gros total en France derrière le Paris Saint-Germain. »

Oleg Petrov a terminé son intervention en soulignant également le travail effectué par l’AS Monaco dans la formation, avec les inaugurations de La Diagonale, mais aussi du tout nouveau Centre d’entraînement à La Turbie. « Le développement des jeunes fait partie de l’ADN de l’AS Monaco, a-t-il confié. La France est l’un des pays qui produit le plus de jeunes talents dans le monde. Et à Monaco, nous avons envie de contribuer à cet élan. Nous sommes fiers de compter cinq champions du monde français formés dans nos rangs. Nous faisons beaucoup pour le football français à travers le monde. »

>> À LIRE AUSSI : L’AS Monaco développe sa présence en Asie avec un nouveau partenaire