La mesure aurait dû prendre fin le 30 novembre prochain. Le Gouvernement Princier a finalement décidé de la prolonger, après concertation avec le Conseil national. D’autres mesures de restriction ont aussi été prises.

Pas de fin du pass sanitaire à la fin du mois. Face à la situation sanitaire en Principauté, le Gouvernement Princier a décidé de prolonger cette mesure au-delà du 30 novembre, date à laquelle elle était censée prendre fin.

Finalement, « l’utilisation du pass sanitaire, ou de tout justificatif équivalent permettant de vérifier le statut vaccinal, le résultat d’un test négatif, ou le certificat de rétablissement, est rendue obligatoire pour tous pour l’accès aux terrasses des restaurants et des bars à compter du 1erdécembre prochain. Cette obligation concerne aussi les jeunes âgés de 16 à 18 ans« , peut-on lire dans le communiqué du Gouvernement.

De nouvelles restrictions

En parallèle, le Gouvernement a décidé de renforcer les mesures sanitaires en abaissant la jauge dans les établissements ou lieux accueillant du public et qui nécessitent la présentation du pass. Une jauge qui passe de 1 000 à 300 personnes, notamment à l’Opéra, au Théâtre Princesse Grace et dans les salles du Grimaldi Forum.

Pour éviter un trop grand rebond épidémique cet hiver, le Gouvernement encourage la population à se faire vacciner contre le virus. Il invite également tous ceux qui se sont déplacés en-dehors de la Principauté à se faire dépister à leur retour de vacances.

Voilà pourquoi jusqu’au 14 novembre prochain, les Monégasques, résidents, enfants scolarisés et les personnes étudiant ou travaillant en Principauté pourront se faire dépister gratuitement et sans prescription médicale, au Centre National de Dépistage situé à l’Auditorium Rainier III.