Il y a un an, la tempête Alex frappait de plein fouet l’arrière-pays niçois. Submergées par les intempéries, les vallées de la Roya, de la Vésubie et, dans une moindre mesure, de la Tinée avaient subi d’important dégâts. Face à ce drame, la Principauté et le Prince Albert II avaient pris la décision de débloquer des fonds afin de venir en aide aux familles sinistrées.

Dans la vallée de la Roya, la Croix-Rouge monégasque oeuvre à la reconstruction de deux ponts

Parmi les vallées les plus touchées par les intempéries, la Roya est encore en pleine reconstruction. À Tende, petite commune d’un peu plus de 2 000 habitants, 55 familles sont encore dans l’attente de retrouver leur logement. « Nous avons perdu près de onze maisons, énumère le maire de la commune, Jean-Pierre Vassallo. Ces familles ne pourront malheureusement pas retourner chez elles avant 2023. »

>> À VOIR AUSSI : VIDÉO. Monaco toujours solidaire avec les sinistrés de la tempête Alex

Contacté en milieu de semaine, Jean-Pierre Vassallo revenait tout juste de la Préfecture de Nice, avec le plein de bonnes nouvelles. « Nous souhaitions obtenir l’accord pour faire passer un terrain constructible afin d’y installer un artisan. La décision a été accordée à l’unanimité, se félicite-t-il. Ces décisions nous réconfortent et nous donnent de la force. Le défi est immense. Nous devons maintenir notre population actuelle tout en encourageant ceux qui sont partis de revenir. L’hiver va être rude, mais nous sommes tournés vers l’avenir. »

Les aides de la Principauté ont été considérables. Mais c’est surtout la chaleur humaine des Monégasques qui nous a permis de lutter

Jean-Pierre Vassallo, maire de Tende

Un soutien financier qui s’est additionné à un soutien moral ces derniers mois, que Jean-Pierre Vassallo n’est pas près d’oublier. « Les aides de la Principauté ont été considérables. Mais c’est surtout la chaleur humaine des Monégasques qui nous a permis de lutter. Des jeunes scouts monégasques qui sont venus nous voir cet été veulent revenir en décembre au camping malgré le froid. Le Prince Albert II est venu nous rendre visite à deux reprises à Breil-sur-Roya. L’hôpital de Monaco nous a aidés. L’Automobile Club de Monaco a mis des quads à notre disposition. Je n’oublierai pas cette aide. »

>> À LIRE AUSSI : Le Prince Albert II réitère son soutien envers les sinistrés de la tempête Alex

Très présente dans l’arrière-pays niçois depuis le passage de la tempête Alex, la Croix-Rouge monégasque a redistribué près de 420 000 euros aux trois vallées depuis le 2 octobre 2020. Des dons qui ont permis d’aider les familles en détresse, tout en lançant une collecte de matériaux et de denrées alimentaires. Encore présente, la Croix-Rouge monégasque espère désormais récolter 59 000 euros afin de reconstruire deux ponts privés à Breil-sur-Roya.

« Ces ponts permettront de désenclaver deux familles, confie Claude Fabbretti, directeur opérationnel du secourisme et des actions internationales au sein de la CRM. Nous allons présenter ce projet lors du prochain comité exécutif, en présence du Prince Albert II. » Un appel aux dons va d’ailleurs être bientôt lancé par la Croix-Rouge monégasque, afin de concrétiser la construction de ces deux ponts.

Dans la vallée de la Vésubie, le terrain de football bientôt de nouveau opérationnel grâce au soutien de Dmitri Rybolovlev

À Saint-Martin-Vésubie, principale commune de la vallée de la Vésubie, les dégâts ont été considérables. Emporté par les eaux, le terrain de la ville a complètement disparu. Alerté par l’ampleur des incidents, Dmitri Rybolovlev, président de l’AS Monaco, a rapidement fait un don de 250 000 euros à destination de la commune.

Les travaux devraient débuter en mars pour une livraison fin 2022. Nous pourrons alors à nouveau accueillir les joueurs de l’AS Monaco

Ivan Mottet

Quelques mois après, les travaux n’ont toujours pas pu débuter. La faute aux berges, pas encore complètement stabilisées. « L’emplacement exact n’est pas encore définitif, mais il devrait être proche de l’ancien stade, dans le bas du village, assure le maire Ivan Mottet. Le début des travaux devrait débuter en mars pour une livraison fin 2022. Nous pourrons alors à nouveau accueillir les joueurs de l’AS Monaco. »

>> À LIRE AUSSI : Tempête Alex : 175 000 € d’aides collectés par la Croix-Rouge monégasque

Terre d’accueil du club monégasque, Saint-Martin-Vésubie voyait régulièrement l’équipe première s’entraîner sur son terrain l’été, lors de la préparation estivale. Ville sportive par excellence, Saint-Martin-Vésubie espère aussi rapidement retrouver ses courts de tennis et ses pistes de VTT. « Nous allons nous servir des aides de la Principauté pour tout remettre en place, explique Ivan Mottet. Nous avons aussi notre musée, qui est l’âme et la mémoire des Saint-Martinois, ainsi que le cimetière. » De nombreux projets, qui devraient voir le jour dans les deux années à venir, quand les berges seront sécurisées.

Dans la vallée de la Tinée, les dégâts ont été moindres mais les communes de Valdeblore et Roubion ont été touchées

Vallée la moins touchée par la tempête Alex, la Tinée a quand même déploré quelques dégâts. C’est le cas des communes de Valdeblore et de Roubion. La première, réputée pour son architecture et ses paysages pittoresques, est toujours dans l’attente des aides versées par la Principauté.

>> À LIRE AUSSI : Alpine : une vente aux enchères en faveur des sinistrés de la tempête Alex

D’après les représentants de la mairie, ces aides ne seraient pas encore arrivées, et le montant promis aurait été divisé par deux. Contacté par nos soins, le Gouvernement a tenu a apporter quelques précisions. Xavier Pelletier, préfet délégué à la reconstruction des vallées, est allé à la rencontre de plusieurs élus pour faire un point sur les besoins urgents de ces derniers.

Par l’intermédiaire de la Fondation du Patrimoine, en charge notamment de la gestion des aides versées par la Principauté et du choix des rénovations, un projet pour la commune de Valdeblore a bien été retenu. Il s’agit de la Vacherie de Mollières, exploitation agricole de la commune.