Le montant de la vente des biens du couturier ont atteint quatre fois les estimations.

« Un triomphe. » Ces deux mots, employés par la maison Sotheby’s, résument le résultat de la première partie de la prestigieuse vente aux enchères qui s’est achevée le 6 décembre dernier à Monaco.

Si le montant total de la vente des 582 lots avait été estimé à deux à trois millions d’euros, le total des ventes a finalement atteint 12 millions d’euros et tous les lots ont trouvé preneur, parmi les 1 400 enchérisseurs.

En pratique, 96% des pièces ont été vendues pour un montant supérieur à l’estimation la plus haute, dont le fameux Portrait de Karl Lagerfeld, du peintre japonais Takashi Murakami, acquis pour 292 100 euros, contre les 80 000 à 120 000 euros estimés.

Takashi Murakami Karl Lagerfeld
© Sotheby’s

La seconde partie de la vente, en ligne, a commencé lundi. Elle s’achèvera le 16 décembre prochain. Une vente à Cologne aura également lieu au mois de mars 2022.