Le pilote monégasque a remporté son deuxième Grand Prix de la saison à Melbourne, devant Sergio Perez (Red Bull) et Geroges Russell (Mercedes).

Deux victoires en trois courses. Même dans ses rêves les plus fous, Charles Leclerc (Ferrari) n’aurait pas imaginé meilleur début de saison. Au sortir de deux saisons galères, le Monégasque espérait modestement jouer à nouveau les premiers rôles cette année et remporter quelques Grand Prix.

LIRE AUSSI : Grand Prix de Bahreïn : Charles Leclerc et la Scuderia Ferrari au septième ciel

En trois courses seulement, il vient d’en décrocher deux, portant son total à quatre en carrière. Un début de saison époustouflant qui lui permet de trôner en tête du championnat du monde et avec une avance confortable (71 points, contre 37 pour Russel et seulement 28 et 25 pour Hamilton et Verstappen).

Max Verstappen abandonne encore

Parti en pole position de ce Grand Prix d’Australie, enfin de retour après deux ans d’absence pour cause de pandémie de Covid-19, Charles Leclerc a confirmé en course sa brillante séance de qualification en menant de bout en bout. SI Max Verstappen a toujours été à l’affût derrière le Monégasque, le pilote Red Bull a fini par abandonner en fin de course pour un problème mécanique, son deuxième abandon déjà cette saison.

LIRE AUSSI : Avec sa nouvelle Ferrari F1-75, Charles Leclerc affiche ses ambitions

« C’est la première de mes victoires où tout a été contrôlé du début à la fin de la course, souriait le Monégasque à l’issue de la course. Cette performance n’aurait pas été possible sans une voiture fiable. Notre rythme de cours a été solide, les pneus se sont bien comportés jusqu’au bout. Je suis heureux. » Prochain rendez-vous, le 24 avril prochain à Imola.