Publicité »
Publicité »
Brève

5 choses à savoir sur la mythique Jaguar Type E aux enchères lors du GP Historique

Jaguar-Type-E-min
Bonhams

À l’occasion du Grand Prix Historique de Monaco, qui se tiendra du 13 au 15 mai prochain, la maison Bonhams organisera une vente aux enchères. Avec à la clé, une Jaguar Type E 4.2 Série II cabriolet de 1970.

1. Elle a appartenu à Steve McQueen…

Publicité

L’acteur et producteur américain adorait les voitures. Pilote de course – il a notamment pris part aux 12 Heures de Sebring en 1970 – Steve McQueen aimait collectionner les modèles légendaires. De quoi tomber sous le charme de cette Jaguar Type E cabriolet.

« Il pensait la ramener aux États-Unis, mais il a finalement décidé de l’offrir », nous raconte Philip Kantor, directeur de la division automobile de la maison Bonhams, qui organise la mise aux enchères du véhicule.

2. …qui l’a offert à son chef cuisinier !

« Il était tellement content de son chef cuisinier qu’il lui a proposé de choisir parmi l’une de ses voitures, confie Philip Kantor. Le chef cuisinier n’avait même pas le permis de conduire ! » Généreux, Steve McQueen a fait à Fredy Zurbrügg un cadeau inestimable. À l’époque, ce dernier n’avait que 27 ans.

Steve McQueen/©DR

3. Elle était dans les coursives du film Le Mans

C’est Steve McQueen lui-même qui a configuré le véhicule, avant de demander qu’il soit livré sur le tournage du film Le Mans, sorti en 1971. Le véhicule a en effet été utilisé durant le tournage pour les déplacements de l’acteur. Mais à la fin du tournage, la Jaguar Type E cabriolet n’a pas rallié les États-Unis avec son propriétaire. On connaît la suite…

4. C’est une version rare et unique

Ses clignotants orange, caractéristiques de la version américaine, sont la principale particularité de cette voiture d’exception. « Il pensait initialement la ramener aux États-Unis, c’est pour cela qu’il a pris cette version. » Une voiture entièrement d’origine, également réputée pour son passage de trois à deux carburateurs, faisant abaisser la puissance du moteur de 265 à 170 chevaux.

LIRE AUSSI : La vente aux enchères de véhicules saisis à Monaco a commencé !

À noter que cette Jaguar Type E cabriolet affiche moins de 74 000 km au compteur, après avoir passé cinquante-deux ans entre les mains du chef Fredy Zurbrügg. Un véritable bijou qui respire la jeunesse.

5. Elle est estimée entre 250 000 et 300 000 euros

Il ne fait guère de doute que l’ancien bolide de Steve McQueen affole les compteurs lors de la vente aux enchères. Avec un prix estimé entre 250 000 et 300 000 euros, soit deux à trois fois plus que la somme demandée habituellement pour ce modèle, cette Type E Cabriolet pourrait partir pour une somme record.

Comme la Ferrari 275 GTB/4, autre ancienne voiture de légende détenue par Steve McQueen, qui s’était vendue en 2014 10,2 millions de dollars, presque six fois plus que son prix d’estimation. Lors de la mise aux enchères 2011, la Porsche 911 S de l’acteur s’était vendue au prix de 865 000 euros. Les mythes n’ont décidément pas de prix.