Le nombre de visiteurs sur les quatre jours de Grand Prix est plus élevé qu’en 2019.

Alors que le Grand Prix de Monaco est terminé et que le démontage du circuit est entamé, l’heure est au bilan en Principauté. « Un réel succès », selon le Gouvernement Princier, en particulier après deux années compliquées.

Plus de visiteurs qu’en 2019

Si les touristes ont bien évidemment été plus nombreux qu’en 2021 et 2020, il semblerait que la tendance soit à la hausse cette année, y compris par rapport à la période avant covid.

Le Gouvernement Princier enregistre ainsi, entre le 25 et le 30 mai, 5% de visiteurs supplémentaires venus en hélicoptère et 10% venus en train. Le transport ferroviaire aurait d’ailleurs bien fonctionné pendant le e-Prix et le Grand Prix Historique.

Du côté du transport maritime, 142 bateaux ont pu mouiller dans les ports de Monaco (contre 129 en 2019). Le dimanche, jour de course, cinq navires de croisière ont débarqué en Principauté, soit plus de 1 700 passagers. 33 autres navires étaient au mouillage dans les eaux territoriales ce même jour.

LIRE AUSSI : Que retenir de la 79e édition du Grand Prix de Monaco de Formule 1 ?

Enfin, seules les venues en voiture ont légèrement diminué cette année, avec une baisse d’entrées et sorties en Principauté de près de 3%. D’après le Gouvernement Princier, cela « démontre que les encouragements à prendre les transports publics pour venir à Monaco ont été entendus. » Malgré cette très légère baisse, le taux d’occupation des parkings, lui, a grimpé de 15% par rapport à 2019 sur l’ensemble du week-end.

De bons résultats pour l’hôtellerie-restauration

Cette année, les hôtels se réjouissent également de ce week-end de Grand Prix. D’après les premiers chiffres disponibles, le taux d’occupation a augmenté de 3% depuis 2019. Sur les 4 jours du Grand Prix, les hôtels 3, 4 et 5 étoiles ont pratiquement affiché complet.

Du côté des restaurants, l’impact du Grand Prix est « positif voire très positif » sur l’activité, selon 80% des restaurateurs interrogés par Welcome Office. La Condamine et Monte-Carlo auraient subi une affluence particulièrement forte au cours des quatre jours.

LIRE AUSSI : Rattrapage exceptionnel et projets ambitieux pour la SBM en 2022

Quant aux commerçants de la Principauté, si aucun chiffre n’a été communiqué pour le moment, affirment que « la fréquentation était élevée et qu’ils avaient fait un bon Grand Prix. »