Pour le Prince Albert II, « nos contemporains saisissent, peu à peu, la nécessité de mieux préserver les océans »

prince-albert-ii-world-ocean-day
Fondation Prince Albert II de Monaco via Facebook

Aujourd’hui se tient la Journée Mondiale des Océans. À cette occasion, le Prince Albert II s’est exprimé en vidéo, en rappelant l’importance de la préservation des océans.

Sur les réseaux sociaux de la Fondation Prince Albert II de Monaco, le Souverain a déclaré : « nos contemporains saisissent, peu à peu, la nécessité de mieux préserver les océans face aux nombreuses menaces qui pèsent sur eux : le réchauffement et la pollution mais aussi l’acidification des eaux, la surpêche, certaines formes d’aquacultures irresponsables, l’exploitation de ressources minières et des hydrocarbures et […] la perte de biodiversité. »

LIRE AUSSI : PHOTOS. Le Prince Albert II admire l’exposition dédiée au Prince Albert Ier

Heureusement, face à l’enjeu important, les institutions multilatérales se préoccupent désormais de mieux réguler les océans et les mers avec deux rendez-vous importants fixés cette année.

À commencer par la Conférence de Lisbonne, le 27 juin, où toutes les différentes formes de menaces qui pèsent sur les océans devraient être abordées. À la fin du mois d’août, à Kunming en Chine, la COP 15 sera le deuxième évènement marquant de l’année. Il se focalisera sur la diversité biologique notamment à travers les aires marines protégées. Selon le Souverain, « il nous faut les développer rapidement et de manière ambitieuse. »

Le Prince appelle à ce que ces évènements soient l’occasion « de faire avancer des mesures concrètes » comme « la limitation de l’utilisation plastique, l’amélioration du traitement des eaux usées, la réglementation de la pêche, la protection des systèmes les plus fragiles. »

https://www.youtube.com/watch?v=6FR4euvW2GU

Un océan préservé, des droits respectés

Source de nourriture, d’activités et d’énergie, la préservation des océans permet de répondre à de nombreux objectifs de développement durable fixés par l’ONU en 2015. C’est le cas de l’objectif 1 contre la pauvreté, l’océan représentant un haut potentiel économique, de l’objectif 13 contre le changement climatique mais aussi des objectifs 2, 6 et 7, respectivement sur la faim, l’accès à l’eau et à l’énergie.

Enfin le Prince termine avec un souhait : « j’espère que cette journée nous aidera à avancer dans cette voie pour que nous soyons capables de réconcilier l’humanité et la mer autour d’un modèle de développement plus durable. »