Robuste, le véhicule est d’abord à vocation utilitaire pour un prix minimum de 60 950€.

La multinationale INEOS n’en finit pas de s’agrandir. Avant son expansion en Chine, le propriétaire et résident monégasque, Jim Ratcliffe, avait aussi lancé son entreprise de voitures. Attention, pas n’importe quelles voitures, des 4×4 ultra résistants et capables de se déplacer partout. Leur nom : INEOS Grenadier.

Un 4×4 pour supplanter Land Rover

Le premier concurrent de l’INEOS Grenadier n’est autre que son rival, lui aussi britannique, Land Rover. Les deux marques s’affrontent à présent sur le secteur des 4×4 tout terrains et robustes.

Coup de com ou réel intérêt, James Cowan, major-général anglais à la retraite, aurait déclaré : « Pendant des décennies, les Land Rover nous ont bien servis, ainsi qu’à l’armée britannique, mais notre flotte doit être remplacée. »

LIRE AUSSI : Jim Ratcliffe se positionne dans le rachat de Manchester United

Pour tester la robustesse de son Grenadier, la firme est allée essayer les toutes dernières versions de la voiture sur les terrains escarpés et accidentés du Kosovo. Plus proche de son lieu de fabrication, le 4×4 s’est aussi rodé sur les routes et les collines écossaises. Des routes difficiles sur lesquelles le Grenadier s’en est incroyablement bien sorti. 

La voiture est sur le point d’être vendue au grand public. Construite sur une ancienne usine Smart en France à Hambach, les premières livraisons de véhicule devraient arriver prochainement. Le Grenadier est vendu à parti de 60 950€.

Plus d’informations : Ineos Grenadier