Ligue des champions : Les 5 points à retenir après le nul de l’AS Monaco face au PSV Eindhoven

AS-Monaco-min (1)
AS Monaco

L’AS Monaco et le PSV Eindhoven se sont quittés dos à dos (1-1), ce mardi soir au Louis II, à l’occasion du match aller du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions.

Le match : 1-1

L’AS Monaco a évité le pire en égalisant en fin de rencontre. Alors qu’ils se dirigeaient vers une défaite amère à domicile, les Monégasques ont réagi dans le dernier quart d’heure pour arracher un nul mérité.

Dans le sillage de Breel Embolo et des entrants (voir ci-dessous), les hommes de Philippe Clement ont marqué par l’intermédiaire d’Axel Disasi sur un coup franc frappé par Ismail Jakobs (1-1, 80’). Un but qui a mis du temps à se dessiner, après l’ouverture du score de Joey Veerman en première période suite à une remise en pivot de Luuk De Jong (0-1, 37’).

LIRE AUSSI : AS Monaco : La saison 2022-2023 en 10 questions

Si Monaco s’est procuré des occasions, notamment grâce à deux frappes de Takumi Minamino (18’, 49’), les Monégasques ont globalement manqué d’allant offensif malgré une possession en leur faveur et une décision arbitrale contestable, avec un pénalty non sifflé (voir ci-dessous).

À l’arrivée, Monaco doit se contenter du nul, avant un match retour qui s’annonce bouillant du côté du Philips Stadion, mardi prochain (20h30). Mais avec la suppression du but à l’extérieur, les Monégasques ont encore leur destin entre leurs mains pour décrocher la qualification pour les barrages de la Ligue des champions.

La perf' : L’entrée d’Embolo a tout changé

Le gros quart d’heure qu’il a passé sur la pelouse du Louis II laisse entrevoir de belles promesses pour la suite. Entré en jeu à la 76e minute en lieu et place d’Alexandr Golovin, l’international suisse a fait un bien fou à l’attaque monégasque.

Pour sa toute première sortie officielle sous la tunique rouge et blanche, Breel Embolo a fait parler sa puissance et sa percussion, en obtenant de nombreuses fautes et en déstabilisant la défense hollandaise.

C’est d’ailleurs sur une énième faute provoquée sur l’attaquant monégasque que l’AS Monaco a bien failli prendre l’avantage sur le coup franc qui a suivi et qui a vu la tête de Youssouf Fofana s’écraser sur le poteau (89’). Une entrée décidément remarquée.

Le fait de jeu : Un penalty injustement oublié ?

Peu après la demi-heure de jeu, Youssouf Fofana a vu sa frappe contrée par Jordan Teze (32’). Un ballon visiblement écarté de la main. Mais après assistance vidéo, l’arbitre de la rencontre, Davide Massa, a estimé que l’action était involontaire et le bras de Jordan Teze collé au corps. Une décision lourde de conséquence, puisque cinq minutes plus tard, les Monégasques ont concédé l’ouverture du score.

Le chiffre : 8

Comme le nombre de joueurs offensifs qui ont foulé la pelouse au cours de la rencontre. Aligné au coup d’envoi, le quatuor composé de Golovin, Minamino, Volland et Ben Yeddder a laissé au fur et à mesure sa place à un autre quatuor formé de Diop, Diatta, Gelson Martins et Embolo.

https://twitter.com/R_Boisaubert/status/1554557863498252288

En tribune : Retour triomphant pour la "Munegu Family"

Après deux années d’absence, la "Munegu Family" a fait son grand retour à l’occasion de ce tout premier match de la saison au stade Louis II. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le succès a été au rendez-vous avec une tribune Seconde B entièrement pleine, où les familles fans de l’AS Monaco ont pu se réunir.

©AS Monaco

Une volonté chère au président du club, Dmitri Rybolovlev, soucieux d’offrir l’opportunité aux jeunes supporters et à leurs parents d’assister aux rencontres du club rouge et blanc dans une ambiance chaleureuse et familiale. Accessible à un tarif attractif, la tribune propose toujours son lot de surprises, avec son traditionnel stand de maquillage, son show de magiciens et la présence de la mascotte du club, Bouba.

« La volonté du président est de renforcer les liens entre le club et les supporters locaux, en touchant les jeunes et en leur facilitant l’accès au stade, nous a confié Olga Dementeva, Directeur Général Adjoint du club. L’objectif de la Munegu Family est d’offrir un cadre privilégié aux familles afin de leur donner envie de venir le plus possible encourager l’équipe au stade. »

@AS Monaco

Une offre qui s’inscrit dans la lignée de l’opération « Tous au stade », qui avait permis la saison dernière aux jeunes licenciés des clubs amateurs de la région et italiens de venir assister aux rencontres face à Metz, Reims et Troyes. Avec également le service de covoiturage « Munego », dédié aux supporters monégasques afin de faciliter l’accès au stade, le club démontre une nouvelle fois sa volonté d’offrir une expérience unique à ses supporters.