Photos

Le Prince Albert II et la Princesse Stéphanie, présents pour le retour du Festival International du Cirque de Monte-Carlo

Famille Princière
© Direction de la Communication / Manuel Vitali / Stéphane Danna

Vendredi soir, et après deux ans d’absence, l’évènement incontournable de la Principauté a fait son grand retour sous le chapiteau de Fontvieille.

On ne déroge pas à la tradition. Le 20 janvier dernier, c’est la Famille Princière qui a ouvert la 45ème édition du Festival International du Cirque de Monte-Carlo (et la 10ème de la New Generation). Le Prince Albert II était présent dans la loge aux côtés de sa sœur, la Princesse Stéphanie, de Louis Ducruet et de son épouse Marie, et de Camille Gottlieb.

© Direction de la Communication / Manuel Vitali / Stéphane Danna

Les amoureux du cirque étaient impatients, car cela faisait deux ans que le spectacle était annulé pour cause de Covid-19. « Ce sont de beaux moments de joie et de partage. On respire un peu et je suis tellement contente que le chapiteau ait repris vie. On a l’impression qu’on ne s’est jamais quittés et que les deux années sans cirque n’ont pas existé » , se réjouit la Princesse Stéphanie, Présidente du Festival depuis 17 ans, au micro de Monaco Info.

Un record déjà battu

Forcément avec cette longue absence, la programmation est un peu différente, comme l’explique la Princesse. « On a fait une programmation mixte, avec des numéros de New Generation qui ont tout à fait leur place dans le programme des « grands », donc il y a deux compétitions en une. »

Parmi les 16 représentations au programme jusqu’au 29 janvier, une a déjà marqué les esprits : celle de Wesley Williams évoluant à 10,6 mètres de hauteur, un record. « Nous avons des records de partout et ça ne va pas être facile pour le jury, une fois de plus. Mais c’est ça qui est merveilleux avec les gens du cirque, c’est qu’ils arrivent toujours à nous étonner, à aller plus loin », poursuit la Princesse Stéphanie.

Des artistes du monde entier vont en effet tenter de se démarquer afin de décrocher un Clown de bronze, d’argent ou d’or : « dès qu’ils ont su que le Festival reprenait, ils ont réussi à se dépasser et à nous proposer des choses encore plus extraordinaires, c’est juste génial. »

Le cirque solidaire

Dans le programme de New Generation, les enfants de l’école de cirque ukrainienne montés sur scène pour la journée mondiale du cirque au Théâtre Princesse Grace, sont en compétition. Par ailleurs, la Russie est absente cette année. De quoi, pour la Principauté, prouver encore un peu plus son soutien à l’Ukraine.