Publicité »
Récit

Une alerte « chien dangereux entre Cap-d’Ail et Monaco » lancée sur les réseaux sociaux

malinois-photo
Un malinois sème la terreur depuis plusieurs mois entre Cap-d'Ail et Monaco (Photo © Pixabay)

D’après l’auteure de la publication Facebook, le propriétaire serait un sans-abri.

Avez-vous déjà croisé ce malinois ? Certainement si vous promenez votre compagnon à quatre pattes du côté de la plage Marquet à Cap-d’Ail. Comme l’indique une jeune fille sur la page Facebook « Aide et solidarité entre les résidents de Monaco », un mâle adulte de cette race communément inoffensive, aurait attaqué un chien le 20 mars dernier, sous l’ordre de son maître à qui il semble obéir au doigt et à l’oeil.

Publicité

Plusieurs plaintes déposées

Cette lanceuse d’alerte évoque plusieurs attaques ces derniers mois, le Malinois étant « tout le temps détaché ». Selon ses dires, « beaucoup de personnes portent plainte », sans réaction des autorités. Contactée par la rédaction de Monaco Tribune, la gendarmerie de Cap-d’Ail n’a pas souhaité communiquer à ce sujet.

L’auteure du message de prévention indique enfin que le propriétaire se rend régulièrement à Monaco pour réclamer des croquettes pour son chien. Une information confirmée par une autre femme qui précise sous le post que l’homme a été repris par la Sûreté Publique à plusieurs reprises avant d’être redirigé vers Cap-d’Ail. « Mais il revient à chaque fois », déplore-t-elle.

150 commentaires et témoignages

Un message qui a suscité de nombreuses réactions. Parmi les 150 commentaires, celui de cette femme : « il est très souvent à Fontvieille. Hier, il a failli attaquer mon petit pinscher qui s’amusait avec deux petits copains. Le maître me fait plus peur que le chien. » Une autre internaute lui répond : « on le croise souvent entre Carrefour et la Marquet, c’est un jeune. Le maître est très antipathique ! »

Publicité »

Beaucoup redoutent le drame, comme cette mère de famille : « l’autre jour mon mari a eu affaire à lui avec notre fils de trois ans au milieu. Il a voulu que son chien agresse le nôtre (il avait déjà eu des antécédents avec mon mari) et ça a failli mal tourner ».

Si elles espèrent faire bouger les choses, toutes les personnes qui ont témoigné via Facebook ne savent pas vraiment comment s’y prendre. La plupart auraient déjà contacté les forces de l’ordre, en vain, ainsi que la SPA qui visiblement est dans l’impossibilité d’agir. La prudence est donc de mise.

Privacy Policy