Publicité »
Récit

CFM Indosuez, meilleure banque de Monaco, est en quête d’une nouvelle clientèle

cfm-indosuez-campagne-work-creates-wealth-monaco
La nouvelle campagne de CFM Indosuez s'adresse surtout aux nouveaux résidents anglophones - © CFM Indosuez

La banque est également la plus ancienne de la Principauté, avec plus d’un siècle d’existence.

« Work creates wealth. » Comprenez « le travail est créateur de richesse. » Tel est le slogan de la nouvelle campagne de la banque CFM Indosuez, lancée il y a quelques jours, qui habille désormais les bus et espaces publicitaires monégasques.

Publicité

L’objectif : « mettre en scène l’alchimie entre la valeur travail et le besoin universel de créer, protéger et faire fructifier son patrimoine. »

Plus spécifiquement, CFM Indosuez, élue meilleure banque de Monaco par le Global Finance Magazine sept fois d’affilée, espère rappeler que si elle est considérée comme une institution monégasque ou française, elle revêt aussi une dimension internationale.

Les jeunes anglophones dans le viseur

Le but est dès lors d’attirer davantage une clientèle anglophone (notamment grâce aux nouveaux résidents monégasques), qui ne représente pour l’instant qu’un tiers des clients de CFM, comme l’a expliqué Mathieu Ferragut, directeur général de l’établissement, au cours d’un déjeuner de présentation.

Publicité »

L’autre enjeu de cette campagne est de rappeler que CFM Indosuez n’est pas une simple banque, mais une véritable institution de gestion du patrimoine, qui occupe une place prépondérante dans l’économie monégasque en comptant dans son portefeuille les deux tiers des entreprises locales !

« Chez CFM Indosuez, nous comprenons que le travail est créateur de richesse. Que vous ayez constitué seul votre fortune ou que vous en ayez hérité, le travail et les responsabilités vont de pair pour atteindre vos ambitions. Nos experts multidisciplinaires vous accompagnent depuis 1922 pour vous permettre de développer un portefeuille sur mesure », appuie la banque.

Car cela fait en effet plus de cent ans maintenant que l’établissement existe sur le territoire monégasque, ce qui en fait la banque la plus ancienne de Monaco. Nommée à l’origine Crédit Foncier de Monaco, par Ordonnance Souveraine du Prince Louis II, CFM Indosuez a pu voir le jour grâce au soutien d’investisseurs monégasques, mais aussi à l’impulsion d’Henri Marquet, ingénieur électricien en charge de la Société d’Études pour l’Expansion Économique de la Principauté, et de Charles Berragain, vice-Président de la Caisse Centrale des Banques Populaires de France.  

Deux personnalités importantes de la Principauté, qui ont initié le lien fort qui unit CFM Indosuez à différentes institutions de la place monégasque, telles que le Musée Océanographique, les Ballets de Monte-Carlo ou encore l’AMADE.

Publicité »

L’une des deux seuls entreprises monégasques cotées en bourse à Paris

Comptant aujourd’hui 400 employés et une quarantaine d’opérateurs de marchés, CFM Indosuez est la plus grande banque de la Principauté, et l’une des deux seules entreprises monégasques – aux côtés de la SBM – cotées en bourse à Paris.

Mais loin de se reposer sur ses lauriers, la banque aspire désormais à attirer les nouvelles générations de clientèle, prouvant ainsi aux jeunes actifs que Monaco ne s’adresse pas seulement aux retraités, bien au contraire. A une époque où les déplacements professionnels se multiplient, CFM dispose ainsi d’agences physiques réparties entre, notamment, la France, la Belgique, le Luxembourg, la Suisse, le Brésil, Hong Kong, Singapour ou encore les Emirats arabes unis.

Une résistance de l’humain face au tout numérique, comme l’atteste Mathieu Ferragut : « après le succès des banques en ligne, nous observons un retour en arrière, où les relations humaines sont extrêmement importantes. »

Aussi, les employés de CFM Indosuez, pour la plupart bilingues, voire polyglottes, ont pour mission d’accompagner rapidement et efficacement leur clientèle. Un suivi qui a valu à la banque non seulement son titre de meilleure banque de Monaco, mais qui lui a aussi permis de décrocher deux fois le prix « Wealth Management Business Servicing The Principality of Monaco » par Wealth Briefing, le spécialiste international de business intelligence service pour la gestion de fortune.

Privacy Policy