Brève

Immobilier : un bien sur deux vendu à plus de 28M€ à Monaco

immobilier-monaco-luxe-baisse-prix
La Principauté a enregistré plus de 3 milliards d'euros de transactions immobilières l'an dernier. ©Tour Odéon

L’Institut Monégasque des Statistiques et des Etudes Economiques (IMSEE) a publié son Observatoire concernant l’année 2023 du marché immobilier monégasque.

Publicité

En 2023, à Monaco, 416 transactions immobilières ont été réalisées, dont 388 reventes et 28 ventes. Si ce sont 105 de moins qu’en 2022, année marquée par une forte hausse du marché immobilier, la valeur totale de ces transactions frôle des records : 3,23Md €, soit seulement 300 petits millions de moins qu’en 2022.

Autre record dont s’est approché le marché de l’immobilier l’an dernier, celui du prix moyen au mètre carré des reventes. En 2023, il est de 51 418€, soit 1% de progression pour se rapprocher des 52 000€ enregistrés en 2021. Il dépasse tout de même son plus haut historique dans 5 des 7 quartiers où il est calculé.

Un bien sur deux s’est vendu à plus de 28M€

L’année dernière, 28 biens neufs ont étés vendus, un nombre en diminution de 68,2% par rapport au record de l’année précédente. « Ce recul s’explique principalement l’absence d’appartements livrés. Deux tiers des transactions réalisées sur des biens « sur plan » et un tiers sur des appartements livrés depuis moins de 5 ans », développe l’IMSEE. Parmi ces biens vendus, un sur deux comporte 5 pièces, dont 3 villas.

Ces 28 biens représentent un montant des ventes de plus d’un milliard d’euros. Et pour cause, un appartement neuf sur deux s’est vendu à plus de 28M€, pour une moyen de 37,1M€. « Cette forte hausse des prix moyen et médian s’explique par la typologie des biens vendus », lit-on dans l’Observatoire. 60,7% des transactions portaient sur des 4 pièces ou plus.

Un recul du nombre de reventes

Avec 388 transactions en 2023, le marché des reventes recule de plus de 10% et atteint son niveau le plus bas depuis 2012. « Ce sont les reventes de petits appartement qui diminuent le plus fortement avec 16 studios et 28 biens de 2 pièces de moins qu’en 2022 », chiffre l’IMSEE et ajoute « les 3 pièces et les 4 pièces sont les seules typologies à progresser. »

Dans le classement des 8 quartiers de la Principauté, ceux de Monte-Carlo et de La Rousse dominent largement. À eux deux, ils regroupent plus de 60% des transactions, dans la revente immobilière. « Les seuls autres quartiers avec un nombre de reventes en hausse sont Les Moneghetti et le Larvotto », précise l’Observatoire.

En 2023, le prix moyen des reventes progresse de 4,1% et s’établit à 5,7M€ pour se rapprocher de son record de 2019 (5,8M€).

Prix au mètre carré record dans 5 quartiers

Avec un record historique dans 5 des 7 quartiers, Monaco-ville étant exclu de ce chiffrage, les plus fortes croissances du prix moyen au mètre carré sont à la Condamine et aux Moneghetti. Dans le premier, il dépasse pour la première fois le seuils des 50 000€ (54 100€, en augmentation d’environ 20%), et il atteint 46 511€ dans le second.

Le Larvotto reste le quartier où ce chiffre est le plus élevé, 65 857€ pour une hausse de 5,6%.