Publicité »
Publicité »
Brève

La Fondation Princesse Charlène se développe en Europe et aux États-Unis

Fondation Princesse Charlène
© Eric Mathon / Palais Princier

Le programme Sport et Education de la Fondation dépasse les frontières grâce à un nouveau partenariat.

Publicité

C’est avec la Fondation Al Oerter et l’Association Familiale Pierre de Coubertin que la Fondation Princesse Charlène va désormais collaborer. L’objectif est d’étendre ensemble les actions éducatives et sportives pour les enfants en Europe et aux États-Unis. Cette mission constitue, selon la Princesse Charlène « une opportunité idéale pour développer une des missions prioritaires de Ma Fondation visant à promouvoir le bien-être et le développement des enfants par le biais de projets éducatifs et d’activités sportives ». Une initiative pour inspirer et réunir des milliers d’enfants, à travers le sport.

© Eric Mathon / Palais Princier

L’art et le sport : deux valeurs communes

Déjà partenaires, les deux autres institutions organisent des programmes et évènements dans le monde depuis trois ans. Joindre le mouvement est donc une réelle opportunité pour la Princesse Charlène, d’ailleurs ancienne championne de natation. « Le sport nous inspire et nous donne de l’espoir, il peut unir les gens et les nations », déclare la Princesse Charlène. De futurs projets sont déjà en préparation et des activités devraient avoir lieu, avant les prochains Jeux Olympiques d’été en 2024.

Depuis sa création, plus de 500 programmes éducatifs ont déjà été organisés par La Fondation Princesse Charlène, touchant 1,2 million d’enfants à travers 43 pays. C’est notamment le cas de la sensibilisation aux commotions cérébrales ou la Sospel Natation Azur visant la sécurité aquatique en 2022.