Le Monaco Economic Board (MEB) a réuni ses membres le 20 octobre au Yacht Club de Monaco pour son assemblée générale, repoussée en raison de la crise sanitaire. Plus qu’un bilan, l’heure est à la projection vers l’avenir.

L’assemblée générale s’est ouverte sur le bilan 2019 de l’organisation. Une soixantaine d’opérations ont été réalisées à l’échelle locale comme internationale : missions économiques, accueils de délégations, opérations ciblées de promotion et de prospection, conférences, formations ou encore ateliers avec des entreprises membres.

Le numérique en réponse au Covid-19

Compte tenu de la crise sanitaire, un second bilan a été présenté : celui des activités du MEB en pleine crise sanitaire. « Face à la Covid19, le MEB a très vite réagi en se tournant vers le numérique », se satisfait l’organisme. Des webinaires ont été organisés afin de faire un état des lieux des secteurs d’activités et des conférences à distance ont été données afin d’aider les entreprises monégasques.

Le MEB a annoncé l’organisation d’une e-mission économique du 11 au 13 novembre prochains, en collaboration avec les chambres de commerce de Moscou, St Pétersbourg, Rostov et Novossibirsk. Les entreprises pourront « dialoguer avec des sociétés ciblées, en visioconférence et traduction simultanée ». Des enquêtes ont également été réalisées sur la situation des entreprises et le télétravail.

Guillaume Rose, directeur général exécutif du MEB, a affirmé que ce dernier se « déplacerait dès que possible et participerait activement à la nécessaire transformation numérique des entreprises », au côté des équipes de la délégation interministérielle chargée de la Transition Numérique.