En s’imposant sur la pelouse du Parc des Princes face au Paris Saint-Germain (0-2), ce dimanche soir en clôture de la 26e journée de Ligue 1, l’AS Monaco revient à seulement deux points du podium. Collectivement irréprochables, tactiquement bien en place, les Monégasques ont livré un récital, dans le sillage d’un duo Tchouaméni-Fofana rayonnant au milieu de terrain et un Guillermo Maripan buteur et rassurant derrière. Retrouvez les notes des joueurs de l’AS Monaco.

>> À LIRE AUSSI : Ligue 1 : Impérial, l’AS Monaco s’impose sur la pelouse du Paris Saint-Germain

>> À LIRE AUSSI : L’AS Monaco peut-il créer l’exploit sur la pelouse du Paris Saint-Germain ?

Benjamin Lecomte (6) : Rassurant dans ses interventions, le gardien français, décrié pour ses récentes performances peu convaincantes, n’a pas encaissé le moindre but, en arrêtant notamment une frappe de Kurzawa (8′) et une tête de Kean captée en deux temps (60′).

Ruben Aguilar (7) : Il a terminé la rencontre avec des crampes. Et pour cause. En multipliant des allers-retours dans son couloir droit, l’international français a grandement contribué offensivement tout en se montrant solide défensivement. Passeur décisif sur l’ouverture sur score de Diop (6′), Aguilar a été juste et discipliné. Remplacé par Djibril Sidibé (80′).

Axel Disasi (7) : Titularisé au sein d’une défense à cinq aux côtés de Badiashile et Maripan, l’ancien rémois s’est souvent retrouvé dans une position d’arrière droit pour couvrir les montées d’Aguilar. Impérial dans les airs, Disasi a parfaitement muselé Mbappé, en réalisant notamment une intervention autoritaire sur le champion du monde (30′). Une prestation très, très convaincante.

Guillermo Maripan (8) : Et il a surgi, en position d’attaquant, à la suite d’un coup de pied arrêté, pour enrouler sa frappe à l’entrée de la surface de réparation pour tromper Navas (51′). En marquant son cinquième but de la saison, le prolifique défenseur chilien a offert la victoire à l’ASM. En défense, Maripan a réalisé un match énorme, en repoussant constamment le danger en deuxième période grâce à sa belle lecture, son jeu de tête et ses tacles glissés.

Benoît Badiashile (7) : Il a défendu le plus souvent en avançant, tout en se montrant rassurant dans les airs. Auteur d’un match plein, le jeune défenseur formé à Monaco a souvent coupé les passes parisiennes tout en se montrant propre dans la relance. Un match plein, aux côtés de ses deux compères de défense.

Caio Henrique (6) : Impeccable défensivement face à Kean, l’international brésilien U23 a bien couvert dans son couloir gauche, tout en se créant quelques situations offensives, à l’image d’un centre parfait à destination de Volland (62′) qui est passé tout proche de se transformer en passe décisive.

Aurélien Tchouaméni (7) : Quel match ! Averti d’un carton jaune pour une intervention musclée sur Kean en première période (14′), Tchouaméni était partout, ou presque, au Parc des Princes. Dur dans les duels, précieux dans la récupération, le milieu de terrain monégasque au volume de jeu impressionnant a parfaitement couvert Disasi et Aguilar pour éteindre Mbappé, malgré les nombreux coups qu’il a reçu.

Youssouf Fofana (7) : Il est sorti au pressing constamment, sans faire de fautes, en récupérant de nombreux ballons. Avec l’aide de Tchouaméni, Fofana a éteint le milieu de terrain parisien en donnant le tempo et en essayant de se projeter au mieux pour servir ses attaquants.

Sofiane Diop (7) : Son match a parfaitement débuté quand Aguilar l’a servi et qu’il a marqué de la tête le premier but de la rencontre (6′). Toujours aussi à l’aise dans les petits espaces avec le ballon, en position défensive, le grand espoir monégasque a constamment agressé le porteur de balle parisien. Remplacé par Aleksandr Golovin (80′).

Kevin Volland (6) : L’international allemand s’est mis au service du collectif. Joueur de devoir, Volland n’a pas rechigné pour faire les efforts défensifs. En attaque, il est à l’avant-dernière passe sur l’ouverture du score de Diop (6′) en centrant à destination d’Aguilar. En deuxième période, l’ancien de Bayer Leverkusen est passé tout proche de marquer d’une tête juste à côté sur un centre de Caio Henrique. Remplacé par Fodé Ballo-Touré (90′).

Wissam Ben Yedder (6) : Solide et bien sur ses appuis, l’international français s’est montré costaud dans les duels. Dans ses prises de balle, l’attaquant monégasque a conservé le ballon tout en essayant de dévier le cuir, ce qu’il a réussi à faire en étant à l’origine de l’ouverture du score. Remplacé par Stevan Jovetic (71′).