Les nouvelles stations-service électriques Monaco On, conçues et mises en place par le Gouvernement afin d’encourager les consommateurs à s’équiper d’un véhicule électrique, devraient permettre à la Principauté, déjà fortement impliquée à ce sujet, d’inciter les consommateurs à passer au tout électrique dans les mois et années à venir.

Le refrain est le même depuis quelques années. « Les véhicules électriques ? Oui, c’est bien, je suis prêt à en acheter un. Mais le problème, c’est la recharge… » À Monaco, et depuis 1994, le Gouvernement princier mène pourtant une politique incisive et incitative en faveur de l’écomobilité. Prime à l’achat, charge gratuite, réduction sur l’abonnement dans les parkings publics, gratuité du stationnement en surface et de l’estampille annuelle d’immatriculation, nombreuses sont les mesures visant à encourager l’utilisation des véhicules électriques.

>> À LIRE AUSSI : Monapass, une nouvelle application de mobilité en Principauté

La dernière en date ? Monaco On. Un nouveau réseau de stations-service électriques caractérisé par un habillage jaune vif, regroupant plusieurs bornes aux capacités de recharge plus puissantes et plus rapides. Des stations gratuites, que l’on retrouve un petit peu partout en Principauté, en voirie mais aussi dans les parkings du Casino, du Grimaldi Forum, du Portier et très prochainement dans celui du Centre Commercial de Fontvieille. Une solution durable, enfin ?

Taxi-electrique-crise-Monaco-Conseil-National-min
Taxi électrique à Monaco

Des bornes de recharge rapides et nombreuses

« Le déploiement a commencé depuis plus d’un an » précise Virginie Haché Vincenot, en charge de la mission pour la Transition Energétique, en évoquant Monaco On. Aujourd’hui, nous comptons 140 bornes de recharge en parking public et 11 bornes en voirie (en voirie, chaque borne permet de recharger deux véhicules simultanément, ce qui représente en réalité 22 bornes de recharge). Nous en compterons 6 de plus d’ici le mois de juin. »

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Monaco : ces places de parking si convoitées !

La grande nouveauté de ces stations-service électriques ? Elle réside dans la vitesse de recharge. Avec des bornes à 22 kilowatt-heure, une Renault ZOE passe de 20% à 80% de sa batterie en seulement 1h26. De quoi faire ses courses au supermarché ou laisser sa voiture avant d’aller travailler. Car avec Monaco On, l’objectif est aussi de stationner gratuitement, le temps de sa recharge.

Bus monégasque au Diester, un carburant biodiesel, mélangeant le gazole à de l’ester méthylique d’huile végétale

Les véhicules de la ville, de plus en plus « verts »

« Nous comptons sur le civisme de chacun pour ne pas occuper ces bornes trop longtemps, tempère Virginie Haché Vincenot, pour répondre aux interrogations des résidents monégasques, qui se plaignent régulièrement de voir les bornes quasiment toutes occupées. Chaque résident pourra compter sur une borne à moins de 150 mètres de chez lui, au lieu de 300 m auparavant, ajoute-t-elle. Et grâce à l’application, à travers une carte virtuelle, chacun pourra voir en temps réel l’évolution des places disponibles. »

>> À LIRE AUSSI : Écomobilité : « MonaBike » cartonne en Principauté

Alors que 8% (7,5 % en décembre dernier) du parc automobile global à Monaco est composé de véhicules électriques ou hybrides, presque 50% des véhicules administratifs le sont déjà. Les véhicules de La Poste, par exemple, sont déjà « à près de 70% électriques » comme le précise Marc Lea, directeur de La Poste Monaco. En plus des bus et des taxis, l’offre électrique de Monaco ne cesse de croître. Pour un pays bientôt 100% « vert » ?

Voiture électrique écologique autopartage
Le temps de recharge a considérablement diminué depuis quelques années