Une semaine après sa victoire lors du Grand Prix de Styrie, déjà sur le circuit de Spielberg, Max Verstappen (Red Bull) a remis ça ce dimanche en remportant le Grand Prix d’Autriche. Charles Leclerc (Ferrari) a lui terminé à la huitième position.

Plus rien ne l’arrête. Vainqueur du Grand Prix de France et du Grand Prix de Styrie, le Néerlandais a signé sa troisième victoire consécutive, sa cinquième cette saison, en dominant de la tête et des épaules une course qui l’a vu partir en pole position et ne jamais lâcher la tête.

>> À LIRE AUSSI : Grand Prix de Styrie : Verstappen enchaîne, Leclerc élu pilote du jour

Quatrième derrière son coéquipier Valtteri Bottas (Mercedes) et son compatriote Lando Norris (McLaren), Lewis Hamilton n’a jamais été en mesure de disputer la victoire à Verstappen, qui en profite pour creuser encore un peu plus son avance au championnat du monde.

Leclerc-Perez, duel musclé

Parti depuis la douzième place sur la grille, Charles Leclerc (Ferrari) a vécu une course mouvementée, achevée dans les points, à la huitième place. Longtemps à la lutte avec Sergio Perez (Red Bull), avec qui il a livré une belle bataille, au point de mettre les roues en dehors de la piste dans les graviers, le Monégasque a fini derrière son coéquipier, Carlos Sainz (Ferrari), cinquième.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Grand Prix de France : Week-end difficile pour Leclerc, Verstappen le plus fort

« Nous avons décidé de suivre deux stratégies différentes et je pense que l’écurie a bien fait », confiait Leclerc au micro de Canal + à l’issue de la course. Au classement, Max Verstappen est en tête (182 points), devant Lewis Hamilton (150 points) et Sergio Perez (104 points). Prochain rendez-vous, dans quinze jours, à Silverstone (Grande-Bretagne).