Un projet polémique, ralenti par les craintes des riverains et des associations environnementales, l’hôtel The Maybourne Riviera devrait ouvrir ses portes durant l’été 2021.

Des années de travaux et de polémiques

L’ambition du projet et la technicité des constructions n’expliquent pas à eux seuls la longueur de réalisation du projet. Parmi les défis, des actions en justice qui ont retardé le commencement du chantier.

Placé en zone Natura 2000, les riverains et les associations environnementales ont pointé du doigt la dangerosité d’un tel bâtiment pour la faune volatile et reptilienne, ainsi que pour le maintien de la falaise qui surplombe le quartier Bon Voyage de Roquebrune-Cap-Martin.

Une mise en doute notamment appuyée par un premier éboulement rocheux qui a eu lieu en 2005, et qui a motivé une roquebrunoise résidante juste en dessous de l’hôtel de saisir le Tribunal de Grande Instance de Nice en référé.

Le permis de construire avait finalement été validé fin 2017, accompagné d’une obligation de consolidation de la falaise avant le début des travaux de l’hôtel.

Travel Club Monaco
L’ancien Vista Palace Hotel à Roquebrune-Cap-Martin © Commons

Six années de travaux pour une mutation complète

Racheté en 2014 par l’ex-émir du Qatar et le propriétaire du PSG Hamad bin Khalifa al-Thani, l’ancien Vista Palace s’est métamorphosé et gagne 30% de superficie supplémentaire.

Un chantier particulièrement technique, puisque les 20 chambres toutes neuves que compte l’hôtel ont été construites directement à flanc de falaise. Quatre « chambres troglodytes », posées sur des dalles de béton insérées dans la roche, voient ainsi le jour, accompagnant les 15 nouvelles suites luxueuses qui surplomberont la Principauté. La résidence haut de gamme, qui devrait créer de 110 à 130 emplois, offre un spa avec piscine intérieure et une « infinity pool » à l’extérieur.

Une offre culinaire particulièrement travaillée

En plus d’une vue imprenable sur la baie monégasque et d’un luxe imparti à un palace visant le très haut de gamme, les nouveaux propriétaires entendent bien faire de The Maybourne Riviera une étape gastronomique incontournable sur la Côte d’Azur.

Les futurs clients auront donc la chance de pouvoir savourer les créations de deux chefs étoilés mondialement reconnu : Mauro Colagreco, chef étoilé du meilleur restaurant au monde, et George Vangerichten, chef alsacien déjà détenteur de plusieurs établissements à travers le monde.

Et vous, que pensez-vous de ce projet ? Partagez avec nous vos avis sur notre groupe Facebook : Monaco : C’est à vous ! ou par email.