Quoi de mieux que d’accompagner une impressionnante victoire d’un geste symbolique.

La scène s’est passée au Yacht Club de Monaco (YCM) ce lundi 20 septembre, durant la cérémonie d’honneur de l’équipage de Skorpios pour sa victoire haut la main de la Rolex Fastnet Race, en août dernier. Dmitri Rybolovlev, propriétaire et navigateur de Skorpios, accompagné de sa fille Ekaterina Sartori Rybolovleva, Membre du Conseil d’Administration de l’AS Monaco, a remis la Coupe de la Rolex Fastnet au Prince Albert II, président du YCM. C’est la première victoire pour le YCM lors de l’histoire de la course Fastnet et l’histoire du YCM.

Le Prince Albert II et Dmitri Rybolovlev ont ensuite échangé des remerciements et ont souhaité à l’unanimité une carrière pleine de succès à l’équipage de Skorpios. Le skipper de Skorpios, Fernando Echavarri, champion du monde et champion olympique de voile, était aussi de la partie. Il a déclaré espérer « voir l’équipage revenir au Yacht Club de Monaco avec de nouvelles victoires. »

Rolex Fastnet cup
Le Trophée Rolex Fastnet © Service de presse de l’équipe Skorpios

Un bijou de technologie

Le 10 août, le superyacht de Dmitri Rybolovlev et ses 29 membres d’équipage franchissaient à 21h30 la ligne d’arrivée de la Rolex Fastnet Race à Cherbourg – pour la première fois, l’arrivée s’est faite dans un port français – après une course effrénée de 2 jours, 8 heures, 33 minutes et 55 secondes. Un temps qui est devenu une nouvelle référence pour les monocoques.

>> À LIRE AUSSI : Dmitri Rybolovlev s’offre le superyacht à voile le plus rapide du monde

Le ClubSwan 125 Skorpios – son nom complet – est le plus grand monocoque de course au monde ainsi que le plus grand yacht à avoir participé à la Rolex Fastnet Race. Conçu avec minutie et fabriqué par les meilleurs constructeurs avec des équipements de pointe fournis par des prestataires expérimentés, le Skorpios est un vrai bijou de technologie.

Le voilier est la fierté de son constructeur finlandais Nautor’s Swan, mais aussi de son concepteur : le célèbre ingénieur naval Juan Kouyoumdjian. Selon lui, « le voilier est destiné à ouvrir une nouvelle page de l’histoire du sport nautique. » Les dirigeants de Nautor’s Swan Enrico Chieffi (Senior Advisor) et Giovanni Pomati (CEO) étaient également présents à l’événement.

S.A.S Prince Albert II, Dmitri Rybolovlev
Le Prince Albert II (droite) et Dmitri Rybolovlev (gauche) © Service de presse de l’équipe Skorpios

L’œuvre d’un passionné

Dmitri Rybolovlev, homme d’affaires, philanthrope et président du club de football de l’AS Monaco, est un passionné de voile depuis plusieurs années. Il est lui-même navigateur de Skorpios, un navire qu’il a nommé en référence à l’île grecque appartenant à sa famille.

En 2019, l’équipe dirigée par Dmitri Rybolovlev et Fernando Echavarri a remporté le titre mondial après avoir gagné la course de la classe ClubSwan 50 à Palma de Majorque, en Espagne. Lors de la saison 2020, elle a également remporté une médaille de bronze au Championnat du monde à Scarlino, en Italie. Skorpios est ainsi devenue la seule équipe à remporter des médailles au Championnat du monde ClubSwan 50 deux années de suite.

Prochain rendez-vous international pour le Skorpios, en octobre, avec la Middle Sea Race. La course débutera et se terminera à Malte, avec un parcours de 606 milles nautiques autour de la Sicile.