Depuis sa mise en ligne, la vidéo du Youtubeur G-E SUPERCARS cumule à ce jour près de 450 000 vues.

Certains émettent des hypothèses sur ce qu’il s’est passé. D’autres se disent rassurés que la collision n’ait pas fait plus de dégâts. D’autres encore s’extasient simplement devant la beauté de la voiture. Dans la section commentaire de la dernière vidéo du Youtubeur G-E SUPERCARS, c’est l’effervescence. Car cette vidéo postée le 22 août dernier cumule à ce jour près de 450 000 vues.

Et pour cause : la séquence filmée à Monaco est unique. L’on y voit une superbe Ferrari bleue, d’une valeur estimée à 3,5 millions d’euros, percuter accidentellement deux scooters stationnés à proximité. Des images enregistrées par G-E SUPERCARS, Youtubeur qui compte plus de 61 000 abonnés, et qui a pour habitude de filmer les voitures de luxe. De passage à Monaco avec sa compagne, il n’a pas résisté à l’envie de filmer une « LaFerrari », un modèle hybride, en train de rouler puis de se garer sur l’avenue des Spélugues, juste à côté du restaurant Rampoldi.

LIRE AUSSI : Monaco, le pays au plus grand nombre de Ferrari par habitant

A bord, ce n’est pas le propriétaire qui est derrière le volant mais son chauffeur. Celui-ci sort du bolide, pour attendre le propriétaire. A-t-il oublié de mettre le frein à main ? Probablement, car au bout de quelques secondes, la voiture commence à rouler, prend de la vitesse et, malgré la tentative du chauffeur pour remonter à bord, atterrit sur deux scooters garés à proximité. L’un des motards a d’ailleurs le réflexe de s’écarter, manquant de peu d’être lui aussi victime de la collision.

L’incident s’est déroulé sous les yeux du propriétaire de la voiture, que l’on voit arriver en panique, criant à l’attention de son chauffeur. D’après Monaco Matin, le vidéaste aurait revu le bolide quelques jours plus tard et aurait constaté quelques éraflures sur le pare-choc. Même minimes, ces dégâts pourraient, selon nos confrères de Monaco Life, coûter plusieurs dizaines de milliers d’euros de réparation. De son côté, toujours selon Monaco Matin, le propriétaire de la voiture aurait donné son numéro de téléphone aux propriétaires des scooters.