La communauté britannique de Monaco a fait part de son émotion.

Alors que le Royaume-Uni s’apprête à faire ses adieux à la Reine Elizabeth II le 19 septembre prochain, date de ses funérailles, à Monaco, les hommages continuent d’affluer.

Après les mots du Prince Albert II et de la Princesse Charlène, la Principauté exprime son soutien. A commencer par le Gouvernement Princier, qui a publié cette dépêche :

« C’est avec une grande émotion que le Gouvernement Princier adresse ses plus sincères condoléances à la Famille Royale ainsi qu’à l’ensemble du Royaume-Uni et au Commonwealth qui pleurent la Reine Elizabeth.

Sa force, Son engagement et Sa constance incomparables au service de Son peuple ont été un exemple tout au long de Son règne. »

Le Prince Albert II a signé le livre de condoléances au Consulat britannique, en hommage à la Souveraine. « Ma réaction, comme tout le monde, c’est une grande tristesse même si, vu son âge avancé, on pouvait s’attendre malheureusement à cette issue. C’est une grande perte non seulement pour le Royaume-Uni, pour l’Europe, mais aussi pour le monde entier. C’était une Souveraine qui était très, très appréciée et même aimée à travers le monde. Son attitude, toujours extrêmement bienveillante, et son empathie envers les autres étaient vraiment très palpables. C’était une Reine qui a eu une attitude exemplaire dans beaucoup de circonstances difficiles et qui savait rester ferme quand il fallait être ferme. Elle avait cette intelligence du cœur qui appartient aux grands de ce monde », a déclaré le Prince a Monaco Info.

Une messe commémorative à l’église anglicane

La communauté britannique de Monaco a également fait part de son émotion. La Principauté compte près de 3 000 résidents issus du Royaume-Uni. La British Association of Monaco – créée en 1935 et qui compte 250 membres – a réagi à cette terrible nouvelle. « Pour moi, personnellement, c’était une femme merveilleuse, forte et pleine d’énergie. C’est un moment très triste pour tous les résidents britanniques en Principauté mais aussi pour le monde entier. Elle va beaucoup nous manquer », a commenté Yvonne Bernhardt, présidente de la British Association of Monaco, au micro de Monaco Info.

L’église anglicane de Saint Paul a d’ailleurs célébré une messe commémorative ce samedi 10 septembre au soir, en l’honneur de la Reine. « C’est une nouvelle à laquelle on s’était préparé depuis très longtemps, témoigne également Andrew Taylor, prêtre suppléant à l’église anglicane. Mais quand cela arrive, c’est forcément un choc. J’ai eu la chance de rencontrer la Reine plusieurs fois, et la chose qui m’a le plus marqué, et plusieurs personnes m’en avaient parlé, c’était son grand sens de l’humour. Elle était très chaleureuse avec les gens. On ne sait pas trop comment se comporter quand on rencontre la Reine, mais c’était le genre de personne qui arrivait à vous mettre à l’aise très rapidement et elle était bienveillante avec tout le monde. »

En parallèle, Menna Rawlings, Ambassadeur du Royaume-Uni à Monaco, a partagé sur son compte Twitter quelques photos et un petit texte de remerciements : « J’ai été honorée d’assister au service de prière et de commémoration en l’honneur de Sa Majesté la Reine Elizabeth II à l’église anglicane Saint Paul de Monaco. Nous sommes si reconnaissants envers le Prince Albert II, la Princesse Charlène et tous les Monégasques pour leur soutien en ces jours difficiles. »

A noter également que les drapeaux du Palais Princier, du Gouvernement, de l’Archevêché, du Conseil National et de la Mairie resteront en berne jusqu’au 19 septembre.