Récit

Le mythique Stars’N’Bars ferme définitivement ses portes

stars-n-bars-fermeture
Stars'N'Bars

Mais un autre établissement verra le jour à sa place…

C’était une institution depuis 30 ans. Le 27 janvier prochain, le fameux restaurant Stars’N’Bars fermera pour de bon, après trois décennies où célébrités de la chanson, du cinéma ou du sport se sont côtoyées, au même titre que les Monégasques et résidents, fidèles à l’établissement.

« Avec Kate [Powers], on a créé quelque chose qui n’existait pas ailleurs sur la Côte d’Azur. C’était un enthousiasme fantastique : on a fait un restaurant de famille vraiment différent. (…) On s’est vraiment amusés, on a grandi avec ça, c’était de la passion. Puis Kate est partie, et c’est assez difficile de garder le restaurant tout seul. J’ai pris conscience qu’il fallait un changement. J’adore ce que j’ai fait, mais ma décision a été mûrement réfléchie », nous confie Didier Rubiolo, cofondateur du Stars’N’Bars.

ouverture-kate-powers-didier-rubiolo-stars-n-bars
Kate Powers et Didier Rubiolo, le soir de l’ouverture – © Stars’N’Bars

Mais pas question pour lui de quitter le monde de la restauration. Si le chapitre Stars’N’Bars est sur le point de s’achever, une toute nouvelle aventure se profile, toujours sur le Quai Antoine Ier. « Fin janvier, on va fermer pendant deux mois, puis on aura une réouverture derrière avec un autre projet qui me tient énormément à cœur et qui, je pense, sera aussi important que la création du Stars’N’Bars en 1993. On a eu un soutien énorme pendant 30 ans, en local et à l’international, alors pendant les deux mois qui restent, je veux donner tout ce que j’ai de passion pour mes clients. Mais je crois qu’il était temps de tourner la page. Ça va me redonner de l’énergie, je le fais pour Kate et pour moi-même. »

« Un beau mélange de la société avec sportifs et célébrités »

A quoi ressemblera ce nouvel établissement ? Pour le moment, mystère. « Je crois qu’on va mettre en place de belles choses. On va passer de 800 couverts / jour à 200 clients maximum, mais c’est une volonté. On va garder tout notre personnel et embaucher. Ce sera un challenge très positif » , glisse tout de même Didier Rubiolo.

De l’aventure Stars’N’Bars, il ne garde que de beaux souvenirs. Et c’est non sans une certaine fierté qu’il se souvient des premiers jours de l’établissement : « On venait juste d’ouvrir, et lorsque nous avons fait le concert de Prince, qui était venu jouer gratuitement, c’était magique. Tout le monde nous disait que ça n’allait jamais marcher, alors que c’est parti tout de suite. On a eu du soutien et un beau mélange de cette société de tout rang avec des célébrités, des grands sportifs… C’était un pur bonheur, une vraie simplicité. Tout le monde se respectait, pouvait se côtoyer, échanger… C’était vraiment de la passion. »

Prince-stars-n-bars
Prince au Stars’N’Bars en 1994 – © Ron Davis Getty

Et pour cause : de Chuck Berry à Charles Leclerc, en passant par les Spice Girls ou Rafael Nadal, le Stars’N’Bars a écrit une superbe histoire, en trente ans d’existence. Portée sur la gastronomie durable, l’institution a aussi embrassé pleinement les problématiques environnementales si chères à la Principauté, Kate Powers et Didier Rubiolo ayant d’ailleurs créé Monacology, association de protection de l’environnement.

LIRE AUSSI : Stars’N’Bars : Didier Rubiolo et Kate Powers mènent la révolution durable, un plat à la fois

Autant de moments marquants que Didier Rubiolo garde en mémoire, en espérant que les clients seront enthousiastes face à son nouveau projet. « J’ai été heureux de partager les 30 années de Stars’N’Bars Monaco. J’ai eu beaucoup de chance en le créant, c’est un produit qui m’a toujours passionné et je trouve ça chouette de faire un chemin de vie où l’on vit de sa passion », conclut-il.

prince-albert-ii-monacology
© Stars’N’Bars