Publicité »
Sondage

Venir en voiture à Monaco : bonne ou mauvaise idée ? L’avis de nos lecteurs

monaco voiture
Une bretelle est en construction à Beausoleil pour fluidifier le trafic - © Vinci Autoroutes

Plus de 60 internautes ont répondu à notre appel à témoignages.

Il y a quelques jours, la ville de Cap d’Ail votait un recours contre le projet de trémie sur la Moyenne Corniche, destinée à fluidifier le trafic entre la Côte d’Azur et Monaco.

Publicité

Et pour cause : chaque jour, salariés de la Principauté et touristes se retrouvent en proie aux bouchons et nombreux sont ceux qui ont opté pour d’autres moyens de locomotion, tels que le train ou le bus.

Nous avons demandé à nos lecteurs de partager leur vécu et leur opinion sur la question. Et le constat est sans appel : de plus en plus d’usagers laissent désormais la voiture au garage, à l’instar de Gabriel. « J’ai tout essayé, tout d’abord le covoiturage , le train et j’ai fini par opter pour le 2 roues …. j’arrive enfin régulièrement au bureau à heure fixe », nous dit-il. Pour Laurent, le scooter est aussi la meilleure des options. « Ou train + rollers ! Tout dans l’efficacité », ajoute-t-il.

Publicité »

« On va pratiquement toujours à Monaco en scooter. Trop de problèmes de circulation, que ce soit sur la grande comme sur la moyenne corniche au niveau la double voie. L’été, à certaines heures, c’est carrément insupportable », déplore un lecteur. « Je me rend tous les jours en Principauté pour mon travail. Le matin dès 6h30 c’est le bazar à la sortie du Tunnel A500. Il faudra trouver un moyen de réguler ce maudit feu rouge de Cap d’Ail pour fluidifier la descente vers Monaco », témoigne un autre.

Aussi, pour certains usagers, le projet de trémie ne doit pas être abandonné. « Je trouve dommage la réflexion de la commune de Cap d’Ail car c’est une ville régulièrement bouchonnée tant sur la basse corniche que sur la moyenne. (…) Ralentir le trafic, c’est plus de pollution et de bruit », affirme une internaute. De son côté, Georges s’interroge : « qu’est-ce que Cap d’Ail propose d’autre pour éviter les bouchons qui se forment tous les jours ? »

Gilles, lui, s’agace : « est-ce qu’il ne serait pas possible une bonne fois pour toute de repenser ce p….n de carrefour de Cap d’Ail sur la moyenne corniche qui paralyse totalement l’accès à Monaco ? Un feu pour laisser passer 3 voitures venant ou allant sur la basse corniche contre des centaines qui circulent dans les deux sens sur la moyenne ! C’est d’une aberration ! Ça fait des années que ce carrefour f*ut la m*rde jusqu’au tunnel de l’autoroute !! »

Publicité »

Les transports en commun peuvent-ils régler le problème ?

Pour d’autres lecteurs, la solution doit venir des transports en commun. « Stationnement impossible [lorsque l’on vient en voiture]. L’idéal est de venir en train et de laisser les véhicules sur Nice ou Villefranche ou sur la route mais même sur Roquebrune ou Menton c’est complet car ça arrive par l’autoroute en haut et par l’Italie », atteste Alban.

Cependant, pour certains, l’offre ferroviaire n’est pas à la hauteur de la situation à ce jour. « Si on faisait un tram entre Nice et Menton, avec un départ toute les 5 min vous régleriez le problème. Un genre de train qui ferait toutes les stations, mince ça existe ? On a les rails ? On a les TER ? Mais alors pourquoi depuis 20 ans on n’a pas réussi à avoir un TER toutes les 5 min », se demande « Titi ».

Ce dernier poursuit : « le sujet, c’est pas de venir en voiture ou pas, c’est comment faire pour venir travailler à Monaco sans véhicule à 2 ou 4 roues. Les trains dans notre région ne répondent pas à la demande. Réseau vétuste et trains en nombre insuffisant, des bus qui ne passent en nombre que sur la basse corniche, délaissant la moyenne et grande corniche qui n’a même pas quelques trains. Des horaires étudiés (et bien mal étudiés) pour les horaires de bureau, mais pour les services aux horaires décalés, il n’y a rien. Il en va de même pour ceux qui bossent en jour férié ou week-end. Bref ce n’est pas une question de bonne ou pas bonne [idée], c est souvent une simple question de pas le choix, vous ne trouvez pas ? »

Si la SNCF peine donc à convaincre, les idées des lecteurs ne s’arrêtent pas là. « Faire des parkings au port et prendre un bateau électrique avec un forfait unique au départ de Nice ou de Menton et même Vintimille », suggère Claudine, qui n’est pas la seule lectrice à remettre l’idée de la navette maritime – si souvent annoncée et annulée – sur le devant de la scène. De même, Jean-Pierre estime qu’une ligne de métro devrait être créée entre Nice et Vintimille. Là encore, la question a déjà été soulevée par les autorités monégasques et françaises, pour l’instant sans résultat.

Enfin, quelques lecteurs estiment que les automobilistes doivent aussi prendre leurs responsabilités. A l’instar de Jeannine qui affirme que « si les résidents circulaient plus en bus, pour monter un enfant à l l’école, il y aurait moins de voitures dans Monaco. »

Antonio, lui, voit encore plus loin et pense qu’il faudrait même sanctionner les usagers qui prennent leur voiture sans covoiturer : « il faut plus des trains Nice/Monaco et surtout faire payer [ceux qui viennent] avec [leur] voiture tout seul. Pas possible ça ! Plus de trains, plus de bus, plus de covoiturage. »

Pour rappel, le projet de trémie n’est pas annulé. Le maire de Cap d’Ail, Xavier Beck, a en effet adressé une liste de suggestions au Ministre d’Etat, Pierre Dartout. La bretelle de Beausoleil, prévue pour le mois de juin, devrait également permettre de considérablement alléger le trafic.