Consommer des algues bleues pourrait-il sauver la planète ? C’est ce que suggère la start-up française Kyanos, qui fabrique des protéines à partir de ces végétaux.

Cette entreprise basée à Toulouse a mis au point une technologie qui permet de produire à grande échelle des protéines végétales à partir d’algues. La start-up estime que ses produits peuvent être une alternative éco-friendly aux protéines animales. Alors que la population mondiale devrait s’élever à près de 10 milliards d’ici 2050, Kyanos assure que ses protéines pourraient également contribuer à lutter contre la faim dans le monde.

Cette méthode industrielle de production de protéines végétales permet des rendements, une rentabilité et des conditions de sécurité sanitaire sans précédent, tout en répondant aux attentes croissantes du marché en matière de produits sains et respectueux de l’environnement

Vinh Ly, CEO et fondateur de Kyanos

Les algues, des aliments sains

La poudre protéinée bleue de l’entreprise est un jackpot pour l’industrie de l’alimentation durable : sa production ne nécessite ni exploitation du sol, ni engrais synthétique.

Cette entreprise innovante est financée par le programme de recherche européen Horizon 2020. Elle vend à la fois des suppléments de protéines quotidiens et des cures spécifiques de cinq jours. En raison de la teneur élevée en vitamine B12 de la poudre, Kyanos commercialise ses produits comme étant de bons compléments pour toute personne suivant un régime végétalien.

This molecule is a member of the amphetamine family, which stimulates the brain, libido, mood and concentration while…

Geplaatst door Kyanos op Vrijdag 7 augustus 2020