L’Organisation internationale Peace and Sport, basée à Monaco, a récemment nommée Marlène Harnois représentante des « Champions de la Paix ». La médaillée olympique de taekwondo prend le relais du kayakiste Benjamin Boukpeti. Nous avons eu le privilège de rencontrer les deux champions philanthropes pour évoquer cette grande famille.

Depuis 2007, l’organisation internationale Peace and Sport, fondée par le médaillé olympique et champion du monde de pentathlon moderne Joël Bouzou, utilise le sport et ses valeurs comme instrument de paix, afin de faciliter l’accès à la scolarité dans les zones instables, participer à la réintégration des réfugiés, redonner confiance à des orphelins de guerre ou favoriser à la réinsertion des enfants soldats.

>> À LIRE AUSSI : Joël Bouzou (Peace and Sport) : « Le sport est un vecteur pour promouvoir l’égalité des chances »

Des projets sur le terrain menés dans le monde entier et rendus possibles grâce à un club d’athlètes de haut niveau, engagés personnellement en faveur du mouvement de la paix par le sport auprès de Peace and Sport. « Depuis la création du club, les Champions de la Paix ont mis leur expérience d’athlètes et leur notoriété au service de projets à fort impact social, explique le Président-Fondateur de Peace and Sport, Joël Bouzou. Les Champions de la Paix ont démontré que le sport est un puissant outil de dialogue et de cohésion, notamment dans des zones affectées par l’instabilité et la pauvreté. »

119 athlètes engagés dans des actions solidaires à travers le monde

Aujourd’hui au nombre de 119*, parmi lesquels le sextuple Ballon d’Or et star du FC Barcelone, Lionel Messi, dernier athlète à avoir rejoint le club des Champions de la Paix pour son engagement social et son fairplay sur les terrains de football, les Champions de la Paix seront désormais représentés par la championne de taekwondo, Marlène Harnois, membre de Peace and Sport depuis 2016 et déjà impliquée dans plusieurs animations sportives et humanitaires, notamment au Mali dans le cadre de l’opération Caravane de la paix.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Lionel Messi reconnu « Champion de la Paix » par l’ONG monégasque Peace and Sport

« Mon objectif est de dynamiser le collectif, en apportant un support et un soutien aux Champions de la Paix dans leurs actions, afin de donner plus de poids au mouvement de paix par le sport » résume la médaillé olympique, qui prend le relais de Benjamin Boukpeti, premier médaillé olympique du Togo, qui avait lui-même succédé à Wilson Kipketer et Kaveh Mehrabi. « J’ai été enchanté quand j’ai su que c’était Marlène qui allait prendre la suite, parce qu’elle est impliquée depuis des années dans l’Organisation et qu’elle possède une énergie extraordinaire, sourit l’ancien kayakiste. C’est un vrai plus de connaître tous les athlètes et de comprendre le fonctionnement de Peace and Sport. »

Marlène Harnois, championne au grand coeur

Après sa médaille de bronze lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012, Marlène Harnois a mené à bien plusieurs actions philanthropiques en Afrique de l’Ouest, en se rendant dans des écoles pour promouvoir le sport et ses valeurs. Elle est ensuite allée en Côte d’Ivoire, où elle a lancé la Fondation Heart Angel, accompagnant le taekwondoine Cheick Cissé, premier champion olympique ivoirien et Ruth Gbagbi, première femme ivoirienne médaillée olympique, lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016.

>> À LIRE AUSSI : Une application mobile pour promouvoir le sport comme outil de paix dans le monde

« J’ai toujours rêvé, même durant ma carrière, de participer à des missions humanitaires, confie la native de Montréal. Je suis issue d’un art martial, qui prône justement les valeurs de respect, de courage et de solidarité. Après le victoires historiques de Cheick et Ruth, j’ai pris conscience du pouvoir du sport et de son impact pour changer le monde, unir les populations et fédérer en contribuant au rayonnement d’un pays sur la scène internationale. » De quoi fièrement représenter les Champions de la Paix dans les mois à venir.

*Didier Drogba, Blaise Matuidi, Lionel Messi, Sébastien Loeb, Novak Djokovic, Paula Radcliffe, Sarah Ourahmoune, Melissa Plaza, Laurence Fischer ou encore Siya Kolisi font partie du club des Champions de la Paix.