Avec une vue panoramique de l’Italie à Monte-Carlo, les deux établissements du Maybourne Riviera à Roquebrune-Cap-Martin revisitent les spécialités du terroir provençal, de Corse et de Ligurie.

C’est face à la mer, juché sur son rocher, que l’Hôtel Maybourne Riviera (anciennement connu sous le nom de Vista Palace) vient d’ouvrir deux nouveaux restaurants dont les cartes sont signées par le chef triplement étoilé Mauro Colagreco.

Riviera : redécouvrir la gastronomie locale

Ouvert le 22 septembre dernier, le Riviera présente une carte basée sur les spécialités régionales, toutes revisitées par Mauro Colagreco. De la burrata à la salade de légumes du Comté de Nice, en passant par la foccacia : le patrimoine culinaire local est mis en avant par la brigade. En dessert, le chef propose également son plat signature : la tarte au citron accompagnée de sa glace au fromage blanc.

Des plats à savourer dans un décor conçu par le studio britannique Bryan O’Sullivan, aux couleurs associées à la Côte d’Azur. La vaisselle, quant à elle, témoigne aussi de l’artisanat local, puisqu’elle provient de la verrerie de Biot et de la manufacture de Monaco.

Enfin, les illustrations qui ornent les menus, une présentation du littoral entre Gênes et Saint-Tropez, est le fruit du travail de Luna Joulia. Une artiste qui avait déjà travaillé avec Mauro Colagreco par le passé.

Ceto : voyage entre terre et mer

Deuxième établissement, qui a ouvert ses portes le 9 octobre dernier : le restaurant Ceto. Situé au dernier étage de l’hôtel, Mauro Colagreco a centré sa carte sur les produits de la mer. Thon rouge, noix de Saint-Jacques, huîtres de Camargue, homard bleu ou même millefeuille marin à l’algue Nori en dessert : la cuisine met en valeur les produits du littoral.

En parallèle de son aspect gustatif, cette carte vise à sensibiliser aux produits de la mer pêchés sur le proche littoral, aux saisons à respecter ou encore aux différentes profondeurs de pêche.

Mauro Colagreco a d’ailleurs choisi d’installer une chambre de maturation, en pièce centrale du restaurant. Une pièce dédiée à la conservation des poissons et à prolonger leur maturation. Cela devrait permettre d’éviter les déchets et d’utiliser le poisson en entier.

Enfin, là encore, l’artisanat local est à l’honneur, avec notamment des bols oursins conçus par Marie-Hélène Roudier, des Faïences mentonnaises.

© Maybourne Riviera

Informations et réservations :

  • Restaurant Riviera :

+33 4 93 37 22 45

rivierarestaurant@maybourneriviera.com

  • Restaurant Ceto

+33 4 93 37 22 44

ceto@maybourneriviera.com

>> À LIRE AUSSI : Franc succès pour Mitron Bakery, la nouvelle boulangerie de Mauro Colagreco à Monaco