Originaire de Belgique, Winny Suffys-Wathelet, alias Winny Monaco, multiplie les expériences et les défis en Principauté.

Il était une fois une jeune coiffeuse belge nommée Winny, qui est finalement devenue célèbre à Monaco… mais pas pour sa capacité à manier le peigne et le ciseau ! Etablie depuis onze ans en Principauté, Winny s’est fait connaître grâce à ses apparitions dans des émissions de télévision, mais aussi et surtout grâce à sa création unique : la Winnynaise. Retour sur le parcours hors du commun d’une femme qui n’a jamais hésité à saisir sa chance !

De la coiffure à la télévision

Après plus de 25 ans à la tête de son salon de coiffure en Belgique, c’est sous le soleil de Monaco que Winny a finalement décidé de vivre, pour y rejoindre son mari, producteur de télévision pour la société CIS. Pas question néanmoins pour Winny de rester les bras croisés : « je voulais faire quelque chose, confie-t-elle. J’ai donc géré la petite boutique en bas de chez nous, au Larvotto. »

A l’époque, bien loin du monde de la coiffure, Winny s’occupe deux fois par semaine de « Karen Millen » : une boutique de prêt-à-porter féminin. « C’est quelque chose que j’avais toujours voulu faire : habiller les femmes, les conseiller. En parallèle, j’aidais mon mari au bureau avec ses dossiers. »

Mais avec la crise sanitaire, la boutique ferme ses portes et n’existe plus qu’en ligne. Une autre aventure se présente entretemps : en 2018, la jeune femme est approchée par la chaîne M6 pour participer à la célèbre émission culinaire « Un dîner presque parfait », dans une édition 100% consacrée à la Principauté.

Winny Monaco un diner presque parfait
« Un dîner presque parfait » © DR

« Je n’étais pas très enthousiaste au début, je voyais comment les candidats se rentraient dedans pendant l’émission, se souvient Winny. Mais mon mari et moi en avons parlé avec les producteurs de M6, qui nous ont répondu qu’ils feraient très attention et qu’une personnalité célèbre participerait. »

Et la célébrité en question n’était autre que Daniel Ducruet, ancien mari de la Princesse Stéphanie. C’est lui qui a d’ailleurs remporté le concours culinaire et pour Winny, grande admiratrice de la Princesse depuis son adolescence, cette rencontre a été un petit pas de plus vers son idole. Mais elle était loin de se douter que sa participation à l’émission donnerait un nouvel élan à sa vie professionnelle.

LIRE AUSSI : Une Monégasque lance son propre TV show aux États-Unis

La création de la Winnynaise

C’est lors de son jour de compétition, sur le thème de la Belgique, bien entendu, que Winny propose à ses convives sa propre version de la mayonnaise, dans une recette allégée, avec -30% de matières grasses. La sauce connaît un vrai succès et les participants à l’émission lui donnent spontanément le nom de « Winnynaise ».

J’ai envoyé un tube au Palais Princier (…) Ils en ont mangé toute la semaine !

Pendant le confinement, Winny décide de commercialiser sa recette, fabriquée en Belgique et vendue dans certains commerces de Monaco, notamment au Petit Casino du Boulevard d’Italie. Des restaurants de la Principauté acceptent également d’utiliser la Winnynaise dans leurs plats, comme le Miami Plage, Arrow Burger ou le Malizia Bar, qui propose d’ailleurs un « Winny Bagel ».

winnynaise
© DR

Cerise sur le gâteau, le Palais Princier y a même goûté : « j’ai envoyé un tube au Palais et j’ai reçu une lettre trois jours après, pour me dire qu’ils avaient aimé. J’ai aussi entendu par une personne qui travaille là-bas qu’ils en avaient mangé toute la semaine ! On sent qu’à Monaco, ils veulent aider, ils sont fiers quand on réussit ! »

LIRE AUSSI : Julien Bravetti, le nouveau visage de « Chez Roger »

Encourager les jeunes générations

Forte de cette première expérience télévisée, Winny accepte de participer à d’autres émissions, telles que la version belge des « Reines du Shopping », tournée à Monaco, qu’elle remporte. « Ça m’a rappelé un vieux rêve caché, raconte Winny. Avoir ma propre émission pour relooker les gens avec un petit budget. Montrer qu’on n’a pas besoin d’aller dans de grands magasins de marque pour être beaux. »

En attendant de mettre les femmes en valeur, c’est la Principauté que Winny aime valoriser. Avec sa participation à l’émission « Monacovrowen », qui a suivi quatre résidentes Belges dans leur quotidien, Winny a voulu mettre en avant des institutions locales, comme le Monte-Carlo Bay ou le Club 39.

Winny monaco émission
© DR

Très active aussi sur les réseaux sociaux, Winny Monaco compte aujourd’hui plus de 6 000 followers sur Instagram. La jeune femme prend la pose aux côtés d’Artur, son loulou de Poméranie d’un an et demi, qui compte lui aussi 500 abonnés sur la plateforme. « Je veux montrer aux jeunes qu’il faut oser. Je suis partie de coiffeuse et j’ai développé plein de choses dans ma vie. Je n’aurais jamais pensé qu’un jour, j’aurais ma tête sur un pot de mayonnaise. Tout est possible dans la vie, mais il faut y croire » assure Winny.

Winny et artur
© DR

Ce thème devrait d’ailleurs être prochainement exploité dans une nouvelle émission produite par la chaîne britannique BBC Two, qui a déjà tourné un pilote pour présenter Winny Monaco et son parcours extraordinaire.

LIRE AUSSI : Mikaël Barelaud-Eludut, artiste et graphic designer validé par Kylian Mbappé