Trois mois jour pour jour après sa dernière victoire, Charles Leclerc (Ferrari) a remporté son troisième Grand Prix de la saison, devant Max Verstappen (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes).

Le soulagement est immense. Frappé par la malchance depuis plusieurs courses après un début de saison pourtant éblouissant, le Monégasque a enfin renoué avec le succès, après ses victoires à Bahreïn et en Australie en début de saison.

LIRE AUSSI : FIA F3 : Que retenir du week-end de course d’Arthur Leclerc en Autriche ?

Au terme d’une course qu’il a parfaitement maîtrisé, Charles Leclerc s’est fait une grosse frayeur à quelques tours de l’arrivée. Victime d’un souci mécanique au niveau de sa pédale d’accélération, le pilote de la Scuderia Ferrari a quand même réussi à résister au retour de Max Verstappen.

La récompense d’une course magnifique, marquée par trois dépassements du Monégasque sur le champion du monde en titre. Parti depuis la deuxième position sur la grille, Leclerc a pris le meilleur sur le Néerlandais une première fois au 12e tour, avant de le doubler à nouveau à deux reprises, au 33e tour, puis au 53e tour.

Carlos Sainz abandonne sur casse moteur

Plus rapides, les Ferrari ont mieux géré l’usure de leurs pneumatiques, même si le malheureux Carlos Sainz a été contraint à l’abandon en fin de course pour une casse moteur, alors qu’il s’apprêtait à s’emparer de la deuxième place au profit de Max Verstappen. Un incident qui a profité à Lewis Hamilton, sur le podium pour la troisième fois consécutive.

©Scuderia Ferrari

« C’était une très bonne course, le rythme était là, s’est félicité Charles Leclerc à l’arrivée. Nous avons livré une belle bataille avec Max. J’avais une sensation bizarre au niveau de la pédale d’accélérateur, mais par chance, ça a tenu jusqu’à l’arrivée. J’avais vraiment besoin de cette victoire, après les moments difficiles que nous avons traversé depuis cinq courses. Le titre ? On va continuer d’attaquer au maximum jusqu’à la fin. »

LIRE AUSSI : Grand Prix de Grande-Bretagne : L’immense frustration de Charles Leclerc

À la mi-saison, Max Verstappen (208 points) est toujours en tête au championnat du monde, devant Charles Leclerc (170 points) et Sergio Perez (151 points). Prochain rendez-vous, dans quinze jours, à l’occasion du Grand Prix de France (24 juillet).