L’AS Monaco s’est imposée ce dimanche soir face à l’Olympique Lyonnais (2-1) en clôture de la septième journée de Ligue 1. C’est la première victoire des Monégasques cette saison au Louis II.

Le match : 2-1

Une semaine après son succès sur la pelouse du rival niçois (0-1), l’AS Monaco a signé un troisième succès consécutif toutes compétitions confondues au terme d’un match d’abord maîtrisé mais finalement haletant face à l’Olympique Lyonnais, concurrent direct pour une place sur le podium en fin de saison.

Une nouvelle fois positionnés en 3-5-2, les hommes de Philippe Clement ont livré une prestation aboutie jusqu’à la 80e minute, en se procurant de nombreuses occasions.

Dans le sillage d’un Aleksandr Golovin inspiré et véritable dépositaire du jeu monégasque, les Monégasques ont failli trouver le chemin des filets à plusieurs reprises en première période, à l’image de Krépin Diatta et de Breel Embolo, remuants et disponibles sur le front de l’attaque.

LIRE AUSSI : Dans les coulisses de l’inauguration du Centre de Performance de l’AS Monaco

Mais ni le premier (15′, 33′), ni le second (16′, 21′) n’ont réussi à tromper la vigilance d’un Anthony Lopes décisif sur une frappe pure et puissante de Golovin juste avant la pause (43′).

C’est finalement au retour des vestiaires, sur deux coups de pied arrêtés et en l’espace de seulement sept minutes, que l’AS Monaco a dessiné son succès, éteignant pendant quelques instants tous les espoirs de l’Olympique Lyonnais, incapable de réagir après ces deux buts (voir ci-dessous).

Mais dans les derniers instants de la rencontre, les Lyonnais ont égalisé par l’intermédiaire de Karl Toko-Ekambi (81′), relançant complètement la partie. En sauveur, Alexander Nübel a préservé la victoire des siens en sortant une parade d’exception devant Moussa Dembele (90′).

Une succès précieux pour l’ASM, face à un concurrent direct. Avec cette double victoire en Ligue 1, les coéquipiers d’Axel Disasi remontent au septième rang (11 points). Prochain rendez-vous, jeudi prochain (18h45) en Ligue Europa face à Ferencvaros.

Le tournant : L’ASM assomme Lyon sur coups de pied arrêtés

Deux coups de pied arrêtés. Deux offrandes de Caio Henrique. Deux buts qui permettent à l’AS Monaco de glaner sa troisième victoire de la saison en Ligue 1.

Dans une rencontre où les quelques occasions des deux équipes n’ont rien donné, la décision est venue des coups de pied arrêtés. Sur un premier corner frappé par le Brésilien, Benoît Badiashile a surgi pour placer sa tête et ouvrir le score (1-0, 56′).

Sept minutes plus tard, c’est sur coup franc cette fois que Caio Henrique s’est montré concluant, en trouvant la tête de Guillermo Maripan (2-0, 63′). Comme Badiashile, Maripan en a profité pour inscrire son deuxième but de la saison en championnat et l’ASM son septième cette saison sur coups de pied arrêtés toutes compétitions confondues.

La perf’ : Alexander Nübel décisif

Et si Alexander Nübel traversait sa meilleure période sous le maillot de l’AS Monaco ? Déjà impérial face à l’OGC Nice, le gardien allemand l’a a nouveau été face à l’Olympique Lyonnais.

Avec cinq parades au total, le portier prêté par le Bayern Munich a surtout sauvé son équipe au bout du temps réglementaire. En repoussant la frappe de Moussa Dembele de l’épaule à bout portant dans la surface de réparation, Alexander Nübel a éteint l’incendie.

Une nouvelle prestation pleine, qui pourrait définitivement faire taire les critiques au sujet de ses prestations depuis son arrivée sur le Rocher l’été dernier. Avec un Nübel aussi inspiré que face à l’OL, l’AS Monaco peut voir venir.

Le chiffre : 2

Comme le nombre de passes décisives distribuées dans cette rencontre par Caio Henrique, qui en est désormais à quatre cette saison.

La phrase : « Les trois points à la maison, ça fait du bien »

Youssouf Fofana : « On affrontait une grosse équipe de Lyon, qui réalise un bon début de saison. On a été costaud, même si on aurait pu tuer le match plus tôt. Mais prendre les trois points à la maison, ça fait du bien.»