Publicité »
Analyse

Coupe Davis : Face à l’Équateur, Monaco veut rêver en grand

Catarina-Nys-Direction-Communication
Lucas Catarina, à gauche, et Hugo Nys, à droite, comptent bien faire triompher Monaco face à l'Équateur (Photo © Direction de la Communication)

L’équipe monégasque reçoit à partir de ce vendredi l’Équateur au Monte-Carlo Country Club dans une opposition qui s’annonce passionnante et indécise pour rejoindre les play-offs du World Group I.

C’est dans une forme éblouissante et dans le sillage d’une dynamique positive que les Monégasques s’apprêtent à défier l’Équateur dans cette confrontation pour tenter de rallier le World Group I.

Publicité

Avec 12 victoires lors de ses 15 dernières rencontres depuis 2018 et deux succès probants ces derniers mois contre le Maroc (4-0) et face à la République dominicaine (4-0), la délégation monégasque s’avance avec des certitudes, face à une équipe équatorienne qui enfilera le costume de favorite.

Emilio Gomez, 185e joueur mondial et danger n°1

« C’est une belle équipe, composée de quatre bons joueurs, qui était encore dans le groupe I il y a un an et demi et qui a joué contre la France, analyse Guillaume Couillard, entraîneur et capitaine incontournable de la délégation monégasque.

Publicité »

Nous n’avons pas eu beaucoup d’occasions de disputer des rencontres comme celle-là. Chez nous, nous sommes toujours redoutables. Nous avons à coeur de gagner cette rencontre. »

Emmenée par Valentin Vacherot (ATP n°317), Lucas Catarina (ATP n°452), Hugo Nys (ATP n°19) et Romain Arneodo (ATP n°52), la délégation monégasque espère compter sur ses quatre hommes forts, en forme ces derniers mois.

Publicité »

« Ça serait super d’accéder au tour suivant, ça récompenserait tout le travail effectué quotidiennement » reconnaît Lucas Catarina.

Vainqueurs de deux M25 cet été sur terre-battue (Bourg-en-Bresse et Montauban), Vacherot tentera, avec Catarina, qui reste sur trois titres en six finales de Futures, d’apporter au moins un point en simple, tandis que la paire Nys-Arneodo fera office d’arme numéro une côté monégasque.

Publicité »

Hugo Nys et Romain Arneodo en leaders

Finaliste de l’Open d’Australie et récent quart de finaliste de l’US Open, Hugo Nys retrouvera Romain Arneodo, qui reste lui sur une performance marquante en avril dernier au Rolex Monte-Carlo Masters, avec une finale, et des premiers tours passés en Grand Chelem depuis à Roland-Garros et Wimbledon.

Si les deux hommes font habituellement la paire avec respectivement Jan Zielinski et Sam Weissborn, c’est avec le plein de repères en Coupe Davis et une invincibilité commune (7 matchs ensemble, 7 victoires) qu’ils abordent cette rencontre.

Publicité »

« On s’entraîne bien depuis un moment, sourit Romain Arneodo. Jouer à la maison, dans notre pays, notre club, devant nos copains, il n’y a rien de mieux. »

Face à eux se présenteront la paire Gonzalo Escobar (ATP n°60 en double) – Diego Hidalgo (ATP n°106 en double). Un défi abordable, plus que celui qui attend Valentin Vacherot et Lucas Catarina, qui s’apprêtent à défier Emilio Gomez, leader de cette équipe équatorienne et 185e joueur mondial.

En cas de succès, Monaco se qualifierait pour les play-offs d’accession au World Group I.

Le programme :

  • Vendredi 15 septembre (à partir de 11h00)
    o Valentin Vacherot/Alvaro Guillen
    o Lucas Catarina/Emilio Gomez
  • Samedi 16 septembre (à partir de 11h00)
    o Hugo Nys-Romain Arneodo/Gonzalo Escobar-Diego Hidalgo
    o Valentin Vacherot/Emilio Gomez
    o Lucas Catarina/Alvaro Guillen